Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Revue de presse de l'Histoire - La Seconde guerre mondiale le cinéma les acteurs et les actrices de l'époque - les périodes de conflits mondiaux viètnamm corée indochine algérie, journalistes, et acteurs des médias

Angélique et le sultan

Angélique et le Sultan est un film franco-germano-italo-tunisien de Bernard Borderie, sorti en 1968. Il fait suite à Indomptable Angélique et clôt la série de cinq films dont Angélique est l'héroïne. Le destin s'acharne encore sur Angélique. Après son enlèvement par un pirate éconduit par la belle, elle se retrouve vendue au marché des esclaves. Le Sultan en fait la favorite de son harem, suscitant la haine d'une rivale... De son côté, Joffrey de Peyrac recherche inlassablement sa bien-aimée...

Angélique et le sultan de Bernard Borderie

Angélique et le sultan de Bernard Borderie

Fiche technique

  • Titre original : Angélique et le sultan
  • Réalisation : Bernard Borderie
  • Scénario : Bernard Borderie, Francis Cosne d'après le roman d'Anne et Serge Golon
  • Dialogues : Pascal Jardin
  • Décors : Robert Giordani
  • Costumes : Rosine Delamare
  • Photographie : Henri Persin
  • Son : Antoine Petitjean
  • Montage : Christian Gaudin
  • Musique : Michel Magne
  • Production : François Chavane, Francis Cosne et Raymond Borderie
  • Sociétés de production : France CICC, Francos Films, Cinéphonic, Tunisie Liber Film, Italie FonoRoma, Allemagne Gloria-Film GmbH
  • Pays d'origine : France, Allemagne, Italie et Tunisie
  • Langue originale : français
  • Format : Couleur — 35 mm — 2,35:1 — son Mono
  • Genre : Film historique, film d'aventure
  • Durée : 95 minutes
  • Date de sortie : France : 23 août 1968

Distribution

  • Michèle Mercier : Angélique
  • Robert Hossein : Joffrey de Peyrac "Le Rescator"
  • Jean-Claude Pascal : Osman Ferradji
  • Helmuth Schneider (V.F. : Marc Cassot) : Colin Paturel
  • Aly Ben Ayed : Sultan Moulay-El-Raschid
  • Roger Pigaut : Pierre-Marie D'Escrainville
  • Jacques Santi : comte de Vateville
  • Bruno Dietrich : Coriano
  • Henri Cogan : Simon Bolbec
  • Erno Crisa : ambassadeur turc
  • Arturo Dominici (V.F. : Jean Topart) : Mezzo Morte
  • Wilma Lindamar : Leïla Aïcha
  • Gaby Mess/Mesee : favorite du Sultan
  • Ettore Manni : Jason
  • Manja Golec (V.F. : Michèle Montel) : captive
  • Emilio Massina : garde de l'ambassadeur (non crédité)
  • Antoine Baud : un marin D'Escrainville
  • Mohamed Kouka
  • Claudio Previtera

Articles Sources

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article