Ornella Muti condamnée... après avoir dîné avec Poutine

Publié le par La Parisienne

Ornella Muti condamnée... après avoir dîné avec Poutine

La justice vient de condamner la comédienne italienne Ornella Muti qui s'est fait porter pâle pour annuler une représentation théâtrale à Pordenone, dans le Nord de l'italie alors qu'elle se trouvait en Russie en train de dîner avec .....Poutine, le chef du Kremlin.

Ornella Muti condamnée... après avoir dîné avec Poutine

Son dîner avec le chef du Kremlin lui restera sans doute longtemps en travers de la gorge. La comédienne italienne Ornella Muti, qui avait prétexté un ennui de santé fin 2010 pour annuler une représentation de théâtre, s'était en fait envolée en Russie pour un dîner de gala avec Vladimir Poutine.

Mais le pot aux roses avait finalement été découvert. Le tribunal de Pordenone, dans le nord de l’Italie, vient de condamner l’actrice à verser des dommages et intérêts au théâtre et à ses abonnés, sous peine d'être emprisonnée durant huit mois, selon le journal italien Oggi.

En décembre 2010, l'actrice, qui avait déjà reçu 25 000 euros de cachet, avait produit un certificat médical pour un fort enrouement. Il précisait que l’actrice devait se reposer pendant cinq jours et ne pas utiliser sa voix, laissant sur leur faim les spectateurs du théâtre de Pordenone, au nord de Venise. Surprise : quelques heures plus tard, elle avait finalement été aperçue par des photographes à Saint Petersbourg (Russie), en train de dîner à la table de Vladimir Poutine. Elle avait accepté de participer à un gala de charité aux côtés de Kevin Costner.

En ayant eu vent de la tromperie, le théâtre italien et ses abonnés ont demandé une indemnisation. Mais l'actrice a fait la morte. Ils ont alors accusé l’actrice «d’escroquerie aggravée». Le tribunal de Pordenone a condamné l’actrice à huit mois d’emprisonnement et 600 euros d’amende, mais cette peine pourrait être suspendue si elle verse 30 000 euros d’indemnisations aux parties civiles.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article