Acte d’accusation Mollah Mohammad Omar Afghanistan, Pakistan

Publié le par Reporters sans Frontières

Acte d’accusation Mollah Mohammad Omar Afghanistan, Pakistan

Mollah Mohammad Omar, Reporters sans frontières vous accuse des forfaits suivants, en tant que "Commandeur des croyants" autoproclamé, "serviteur de l’Islam" et chef du conseil de direction taliban (Rahbari Shura). Sous votre direction, les taliban afghans et pakistanais (Tehrik-e-Taliban Pakistan, TTP) :

Mollah Mohammad Omar

Mollah Mohammad Omar

  • ont instauré la terreur et créé des trous noirs de l’information, dans le sud et l’est de l’Afghanistan et dans l’ouest du Pakistan,
  • menacent quotidiennement les acteurs de l’information et leurs familles, afin d’instaurer l’autocensure la plus stricte,
  • ont fomenté l’enlèvement de journalistes étrangers venus couvrir la réalité de l’Afghanistan depuis l’intervention des forces de la coalition en 2001,
  • ont ordonné des attentats ciblés et des exécutions de journalistes locaux, comme Mukarram Khan Atif, correspondant de Deewa Radio, et de journalistes étrangers,
  • ont causé la mort de nombreux professionnels des médias, tels que Jafar Vafa, journaliste radio de Kaleh ghosh, Rupert Hamer, correspondant de l’hebdomadaire britannique Sunday Mirror, et Michelle Lang, du Calgary Herald, en utilisant des engins explosifs improvisés (EEI) qui contribuent à l’instauration d’un climat de terreur,
  • ont tenté d’assassiner la blogueuse Malala Yousafzai dans la vallée de Swat, au Pakistan,
  • sont les auteurs de nombreux crimes envers les médias, et de l’exécution du journaliste Daniel Pearl, en 2002,

Vous devrez rendre des comptes pour ces atteintes flagrantes à la liberté de l’information qui contreviennent à l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article