Les péchés capiteux d'Arletty

Publié le par L'Express par Sandra Benedetti

Les péchés capiteux d'Arletty

Ce mercredi soir sur France2, le réalisateur Arnaud Sélignac croque la passion complexe et déchirante d'Arletty pour un officier de la Luftwaffe, sous l'Occupation.

ARLETTY, UNE PASSION COUPABLE, ce mercredi 4 mars, sur France2. Laetitia Casta en Arletty? Oui!

ARLETTY, UNE PASSION COUPABLE, ce mercredi 4 mars, sur France2. Laetitia Casta en Arletty? Oui!

En 1943, les Allemands occupent la France. Au cours d'une garden-party, Arletty tombe sous le charme d'un officier de la Luftwaffe qui la dévore du regard. Hans a la trentaine, il est dans les petits papiers de Goering, l'actrice a 45 ans, une maîtresse dans la Résistance. Leur coup de foudre emporte tout.  

Qu'importe la guerre, Arletty tourbillonne et rit, amoureuse, libre. Pour combien de temps ? C'est une passion complexe et déchirante que croque le réalisateur Arnaud Sélignac, à traits légers et gracieux, le tournage des Enfants du paradis en toile de fond. 

Tout est vrai dans le scénario, à quelques détails de lieu près. Laetitia Casta, plus belle et plus jeune qu'Arletty à cette époque, en révèle les fragilités sous la crânerie. Casta, le dos rond et la gouaille au bec ? Oui, mille fois oui. Et aussi Marie-Josée Croze en amante de la haute, Marc Citti en Prévert, Ken Duken en bien-aimé aux yeux si bleus, et les autres.  

"T'es toute seule, alors ?" demande un minot à Garance, dans le film de Carné. "Oui, je suis toute seule." Arletty, alors, l'était. Tellement. On ne verra plus jamais Les Enfants du paradis de la même façon. 

ARLETTY, UNE PASSION COUPABLE. Mercredi 4 mars, 20h50, France2. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article