James Best, acteur de Shérif fais-moi peur, est mort

Publié le par Gala par Jean-Christian Hay

James Best, acteur de Shérif fais-moi peur, est mort

Il restera à jamais Rosco P.Coltrane. Acteur vedette de la série Shérif fais-moi peur, James Best s’est éteint lundi à l’âge de 88 ans. Il a joué dans de nombreuses séries mais son nom restera toujours asso­cié à celui de son person­nage de shérif, Rosco P.Coltrane.

James Best, acteur de Shérif fais-moi peur, est mortJames Best, acteur de Shérif fais-moi peur, est mort

Inamo­vible chapeau sur la tête, chemise bleue et étoile de shérif. Si le nom de James Best n’est pas très connu du grand public, en France notam­ment, son visage et surtout le nom de son person­nage Rosco P.Coltrane de la série Shérif fais-moi peur ont marqué une géné­ra­tion entière de télé­spec­ta­teurs qui ont suivi les aven­tures des frères Duke sur La Cinq, défunte chaîne française des années 80.

James Best est décédé lundi à l’âge de 88 ans des suites de compli­ca­tions liées à une pneu­mo­nie. Une infor­ma­tion révé­lée par des proches de l’ac­teur au Char­lotte Obser­ver.

L’ac­teur né en 1926 dans le Kentu­cky s’est fait remarquer dans quelques films dans les années 50, essen­tiel­le­ment des westerns, il a égale­ment joué dans des séries, mais c’est Shérif fais-moi peur qui le fait connaître.

La série diffu­sée ente 1979 et 1985 sur CBS puis en France sur Antenne et ensuite La Cinq. Elle raconte les aven­tures des frères Duke, Bo et Luke, aidée de leur cousine sexy Daisy, qui gagnent leur vie en faisant de la contre­bande à bord de leur célèbre voiture, une Dodge Char­ger bapti­sée Géné­ral Lee. Le shérif Rosco P.Coltrane, pas très malin, se lance souvent à leur pour­suite mais finit le plus souvent ridi­cu­lisé dans de mémo­rables courses pour­suites.

L’his­toire d’amour entre James Best et The Dukes of Hazzard, le titre origi­nal de la série, s’est un peut termi­née sur une fausse note puisqu’en 2011, l’ac­teur a voulu deman­der un peu d’argent à la Warner, jugeant qu’il ne touchait pas assez de dollars sur mes retom­bées de la série (produits déri­vés, redif­fu­sion…). Il a alors porté l’af­faire devant les tribu­naux mais les deux parties ont trouvé un terrain d’en­tente avant que ne survienne le procès.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article