Une rescapée de la Shoah embrasse son bourreau et crée la polémique

Publié le par La Dépêche

Une rescapée de la Shoah embrasse son bourreau et crée la polémique

Eva Kor, survivante d’Auschwitz de 81 ans, a créé la polémique en embrassant Oskar Gröning, ancien comptable du camp d’extermination, actuellement jugé en Allemagne.

Eva Kor et Oskar Groning

Eva Kor et Oskar Groning

Les avocats de deux autres victimes de la Shoah, Cornelius Nestler et Thomas Walther, ont reproché, dans Der Spiegel, à l’octogénaire de « toujours plus ostensiblement » se mettre en scène et de remettre en question leur plainte.

« J'ai rencontré Oskar Gröning, me suis présentée et ai tendu ma main. Il a attrapé mon bras et s'est évanoui », a expliqué cette ancienne cobaye de Josef Mengele aux côtés de sa sœur décédée. Eva Kor « a remercié (Oskar Gröning, ndlr.) pour avoir pris sa part de responsabilité ». « Même si tous les nazis sont pendus pour leurs crimes, ma vie sera toujours la même », a-t-elle ajouté.

Une justification qui n’est pas du goût de Cornelius Nestler et Thomas Walther, qui ne veulent « pas pardonner sa participation au meurtre de nos proches et de 299 000 autres personnes ». D’autant plus, que l’ancien nazi, s’il a demandé « pardon » pour sa « faute morale », refuse d’être jugé coupable de complicité de 300 000 meurtres.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article