Châteaubriant. La rencontre entre deux Résistantes adaptée au théâtre

Publié le par Ouest France

Châteaubriant. La rencontre entre deux Résistantes adaptée au théâtre

De tant d’horreurs mon cœur devint immense est le titre de la pièce de théâtre écrite et mise en scène par Isabelle Lauriou, qui sera jouée au Théâtre de Verre, jeudi 7 mai.

Les Résistantes Gisèle Giraudeau, 19 ans, et Marcelle baron, 35 ans, se rencontrent le 3 avril 1944 dans... un placard, dans les locaux de la Gestapo, à Nantes

Les Résistantes Gisèle Giraudeau, 19 ans, et Marcelle baron, 35 ans, se rencontrent le 3 avril 1944 dans... un placard, dans les locaux de la Gestapo, à Nantes

Cette création rend un hommage poignant aux femmes et aux Résistantes. L’auteur y met en scène les conditions d’enfermement dans les camps de concentration de Gisèle Fraud-Giraudeau, née à Saint-Vincent-des-Landes, mais également sa rencontre avec une autre figure de la Résistance nantaise, Marcelle Baron, décédée, en 2010, à l’âge de 101 ans.

De tant d’horreurs mon cœur devint immense est une phrase empruntée à un texte écrit par Marcelle Baron. La pièce est construite autour des retrouvailles entre les deux amies, de retour de déportation et est interprétée par des comédiens professionnels.

Pratique. Jeudi 7 mai 2 015, à 20 h 30, au Théâtre de Verre, place du Général-de-Gaulle, à Châteaubriant. Entrée : 10 €. Réservation à l’office de tourisme, tél. 02 40 28 20 90 (il reste de la place).

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article