La France rend hommage à Maïa Plissetskaïa

Publié le par Le Figaro

La France rend hommage à Maïa Plissetskaïa

La ministre française de la Culture, Fleur Pellerin, a rendu hommage mardi à la danseuse russe Maïa Plissetskaïa, décédée samedi à 89 ans et familière de la France, où "elle aimait à dire qu'elle avait connu son premier grand succès sur une scène internationale".

La France rend hommage à Maïa Plissetskaïa

Fleur Pellerin salue "une diva de la danse (qui) a consacré sa vie entière au ballet", dans un communiqué. Elle rappelle les collaborations de la prima ballerina du Bolchoï, avec l'Opéra de Paris, le Ballet du XXe siècle de Maurice Béjart, le Ballet de Nancy et la Biennale de la danse de Lyon.

"Elle fut notamment l'interprète de Roland Petit et de Maurice Béjart, dont elle dansa le Boléro, et qui lui dédiera en 2005 la pièce Ave Maïa", qu'elle interpréta pour son 80e anniversaire.

"Elle était également chorégraphe et Pierre Cardin réalisera les costumes de ses ballets", indique la ministre, qui précise que la danseuse russe était chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres et chevalier de la Légion d'honneur.

Pierre Bergé, ancien président du conseil d'administration de l'Opéra de Paris (1988-1993), rend aussi hommage dans un tweet à "une immense danseuse". L'ancien compagnon du couturier Yves Saint Laurent se dit "très triste de la mort de Maïa Plissetskaïa" qu'il précise avoir "revue il y a peu avec son mari Chtchedrine à un concert de Renaud Capuçon".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article