Turquie : mort de l'ancien président Kenan Evren, à l'origine du coup d'État

Publié le par Le Point

Turquie : mort de l'ancien président Kenan Evren, à l'origine du coup d'État

L'ex-président turc, qui avait pris le pouvoir en 1980 lors d'un coup d'État avant de diriger le pays d'une main de fer, est décédé à l'âge de 97 ans.

 

Kenan Evren prend la pose en 2010 à son domicile d'Ankara.

Kenan Evren prend la pose en 2010 à son domicile d'Ankara.

L'ancien président turc Kenan Evren, qui avait pris le pouvoir en 1980 lors d'un coup d'État avant de diriger le pays d'une main de fer pendant plus de neuf ans, est mort ce samedi dans un hôpital d'Ankara à l'âge de 97 ans, annonce l'agence de presse officielle Anatolia. Premier putschiste jugé pour "crimes contre l'État" et condamné en 2014 à la prison à vie, il était soigné à l'hôpital militaire de GATA depuis 2012. Son état s'était récemment détérioré et il avait été placé sous respiration artificielle.

Son putsch fut de loin le plus sanglant : des centaines de milliers de personnes arrêtées, environ 250 000 inculpées, 50 détenus exécutés, des dizaines d'autres morts en prison sous la torture et des dizaines de milliers de Turcs exilés.

"Si vous ne pendez pas ceux qui le méritent, ils se propagent comme un virus"

Il avait sèchement répondu aux défenseurs des droits de l'homme qui dénonçaient la pendaison d'un jeune homme de 17 ans, reconnu coupable d'avoir tué un soldat lors des affrontements qui avaient suivi le coup d'État : "Si vous ne pendez pas ceux qui le méritent, ils se propagent comme un virus."

Kenan Evren avait perdu son immunité après une réforme constitutionnelle en 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article