Une factrice retrouve une lettre avec des timbres à l'effigie de Pétain

Publié le par Le Point

Une factrice retrouve une lettre avec des timbres à l'effigie de Pétain

Parmi toutes les lettres qu'une factrice devait distribuer, l'une d'elles était affranchie de cinq timbres à l'effigie du maréchal Pétain.

Une lettre affranchie avec cinq timbres à l'effigie de Pétain a été postée en Bretagne début juin

Une lettre affranchie avec cinq timbres à l'effigie de Pétain a été postée en Bretagne début juin

Distribuer le courrier réserve parfois quelques surprises. Dans le Loiret, une factrice a eu la surprise de retrouver dans sa besace une bien étrange lettre. L'enveloppe était destinée à un Orléanais. Elle avait été affranchie quelques jours plus tôt à Crozon, une petite bourgade du Finistère. Jusque-là rien d'anormal. Mais ce sont les timbres qui ont surpris l'employée des postes. Plutôt que d'opter pour des plus conventionnels à l'effigie de Marianne ou à celle de l'écrivain Charles Péguy - la Poste en propose un à 1,55 euro -, l'expéditeur a préféré ressortir de ses tiroirs des timbres... affichant le profil du maréchal Pétain.

Problème, comme le rappelle France Bleu Orléans, les timbres à l'effigie du chef de l'État français sont interdits depuis la condamnation de Pétain et la mesure d'indignité nationale prononcée contre lui. L'expéditeur de la lettre, cinq fois coupable pour avoir collé cinq timbres, s'expose à des poursuites judiciaires. Mais la Poste ne semble pas envisager de saisir les tribunaux. Le courrier a été transmis au service juridique à Libourne, là où échouent en temps normal les courriers égarés. Son destinataire ne le recevra donc jamais. Cerise sur le gâteau, malgré ses cinq timbres, la lettre n'était pas assez affranchie.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article