Citation Adolf Hitler - Ses meilleures citations

Publié le par Dicocitations

Citation Adolf Hitler - Ses meilleures citations

Adolf Hitler : Homme d'Etat allemand d'origine autrichienne (1889-1945) Führer et chancelier du régime nazi, dictateur et chef militaire qui a fait de l'Allemagne une société entièrement militarisée et une puissance totalitaire et a déclenché la Seconde Guerre mondiale.

Citation Adolf Hitler - Ses meilleures citations
  • Politicien : cette sorte de gens dont l'unique et véritable conviction est l'absence de conviction, associée à une insolence importune et à un art éhonté du mensonge. Mein Kampf (1925).
  • La masse est instinctivement hostile à tout génie éminent. On a plus de chance de voir un chameau passer par le trou d'une aiguille que de découvrir un grand homme au moyen d'une élection. Mein Kampf (1925)
  • L'insécurité des salaires quotidiens est une des plus graves plaies de l'économie sociale. Mein Kampf (1925)
  • La guerre de 1914 ne fut, Dieu en est témoin, nullement imposée aux masses mais au contraire désirée par tout le peuple. Mein Kampf (1925)
  • Le même sang appartient à un même empire. Mein Kampf (1925)
  • Ma fierté, c'est que je ne connais aucun homme d'Etat dans le monde qui ait plus le droit que moi de se prétendre le représentant de son peuple. Discours, à Hambourg, 26 mars 1936.
  • Pour nous le Parlement n'est pas une fin en soi mais bien plutôt le moyen d'arriver à nos fins. Discours, à Munich, 25 septembre 1930.
  • La conclusion du concordat me paraît apporter la garantie suffisante que les citoyens du Reich de confession catholique se mettront dorénavant sans réserve au service du nouvel Etat national-socialiste. Communiqué publié dans la presse allemande le 10 juillet 1933.
  • Le concordat du Reich a donné une occasion à l'Allemagne; une sphère de confiance a été créée qui sera particulièrement significative dans la lutte pressante contre la Juiverie internationale. Déclaration au conseil des ministres du 14 juillet 1933.
  • Toute propagande efficace doit se limiter à des points fort peu nombreux et les faire valoir à coups de formules stéréotypées aussi longtemps qu'il le faudra, pour que le dernier des auditeurs soit à même de saisir l'idée. Mein Kampf (1925)
  • Une alliance dont les buts n'englobent pas aussi la perspective d'une guerre est dénuée de sens et de valeur. Mein Kampf (1925)
  • Jugez-moi, c'est vous que vous jugerez. Propos prêtés à Hitler par Georges Steiner dans Le Transport de A.H. (1981).
  • Le succès est le seul juge ici-bas de ce qui est bon et mauvais. Mein Kampf (1925)
  • Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues. Mein Kampf (1925)
  • De quoi vivrait l'Eglise, si ce n'est du péché de ses fidèles? Adolf Hitler
  • A toutes époques révolutionnaires, les événements ont été produits non par les mots écrits, mais par les mots parlés. Mein Kampf (1925)
  • Le Fuehrer est le Parti et le Parti est le Fuehrer. Juste comme je me sens moi-même une partie seulement du Parti, le Parti se sent lui-même seulement comme une partie de moi. Congrès Nazi, 1935.
  • La seule réalisation impérissable du travail et de l'énergie humaine, c'est l'art. Ma doctrine

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article