Décès de Charles Palant, ancien déporté

Publié le par CRIF

Le Crif apprend avec tristesse la disparition de cet homme particulièrement respecté pour sa tolérance...

Décès de Charles Palant, ancien déporté

Hommage publié sur la page Facebook de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah le 27 Février 2016

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Charles Palant le 26 février 2016. Ancien déporté, il fut un grand militant des droits de l’homme. Avec lui s’éteint un inlassable témoin dont le message de fraternité et de tolérance restera dans les mémoires. Nos pensées vont vers ses proches et sa famille.

Charles Palant est né à Paris en 1922 dans le quartier populaire de Belleville où, comme sa famille, les Juifs immigrés vivaient alors nombreux. Très tôt, il exprime ses convictions et son engagement au service des autres. Délégué syndical en 1936, membre de la Ligue internationale contre l’antisémitisme, il participera après la guerre à la fondation du Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et pour la paix (Mrap) dont il sera secrétaire général entre 1950 et 1971.

À Lyon, en août 1943, Charles Palant est arrêté par la Gestapo avec sa mère et sa soeur. Internés au Fort Montluc puis à Drancy, ils sont déportés en octobre vers Auschwitz. Lui seul en réchappera, après avoir connu la « marche de la mort » et la libération du camp de Buchenwald. Même au coeur des plus terribles épreuves, il aura conservé sa foi inébranlable en l’homme.

Son inhumation aura lieu le mercredi 2 mars à 14h au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article