Décès de Simone Lagrange, déportée à Auschwitz à l’âge de 13 ans

Publié le par L'Ardennais par Hervé Chabaud

Décès de Simone Lagrange, déportée à Auschwitz à l’âge de 13 ans

Simone Lagrange, déportée à Auschwitz-Birkenau à l’âge de 13 ans et l’un des témoins majeurs lors du procès dchef de la gestapo de Lyon Klaus Barbie est morte le mercredi 17 février 2016 à l’âge de 85 ans à Grenoble, en Isère. 

 

Décès de Simone Lagrange, déportée à Auschwitz à l’âge de 13 ans

Avant d’être déportée dans un camp de concentration et d’extermination nazi, la jeune Simone Lagrange avait été torturée pendant plusieurs jours par Klaus Barbie, surnommé « le boucher de Lyon ». Elle avait témoigné lors du procès de son tortionnaire retrouvé en Bolivie puis extradé vers la France, devant la cour d’assises de Lyon en 1987. « Barbie a tiré sur la résille qui retenait mes longs cheveux blonds. Ils se sont déroulés, il a tiré dessus de toutes ses forces et j’ai reçu la première paire de gifles de ma vie. Mon père a tenté de s’interposer, on lui a mis un revolver sur la tempe », se remémorait Simone Lagrange dans un récit glaçant.

Simone Lagrange a ensuite passé sa vie à témoigner, dans les écoles, puis a publié des livres sur son expérience de la vie concentrationnaire et sur la déportation de masse. Elle souhaitait transmettre son expérience de l’horreur des camps par le seul témoignage de ce qu’elle avait vécu. En 2010, son récit de déportée a fait l’objet d’un documentaire diffusé sur France 2 et intitulé Moi petite fille de 13 ans : Simone Lagrange témoigne d’Auschwitz.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article