Adieu à Gabrielle Curnillon

Publié le par Le Progrès

Adieu à Gabrielle Curnillon

Gabrielle une belle dame très active souriante et discrète.

Adieu à Gabrielle Curnillon

GabrielleCurnillon vient de quitter les siens ce vendredi 4 mars. Elle est née Gabrielle Chambaud, le 24 mai 1925 dans une famille d’agriculteurs, à Chaffangers, à Marlieux. Elle rencontre Lucien Curnillon qui travaille à la ferme des parents. Elle l’épouse le 18 novembre 1948. Le couple s’installe dans une ferme à Treffort, en janvier 1949. De leur union naissent 10 enfants, 17 petits-enfants et 9 arrières petits-enfants. Le couple aura la douleur de perdre leur deuxième enfant.

Gabrielle s’occupe de la maisonnée, de ses enfants et aide à la ferme. Parallèlement, elle s’investit activement dans plusieurs associations : la paroisse où elle fleurit l’église, fait le ménage, encadre le catéchisme, prépare les funérailles. Très dynamique et pleine d’humour, elle œuvre aussi dans d’autres associations : le don du sang, la Croix Rouge, le centre communal d’action sociale, le fleurissement des villages, le club du foyer Mousseron et Fruits et nature en Revermont.

Tout le monde apprécie et admire, outre sa discrétion, sa capacité de travail importante, ses qualités de don de soi, son honnêteté et sa droiture. Toujours avenante et souriante, elle cultive son jardin, fait des mots fléchés. Elle partira en vacances avec son époux, appréciant le camping et les voyages. Elle est restée jusqu’à la fin de sa vie dans sa maison, à Treffort. Cette belle dame discrète a été l’épouse de Lucien, adjoint au maire et conseiller municipal, mais aussi la maman et la grand-mère d’adjoints au maire actuelle.

Ses obsèques religieuses seront célébrées à l’église de Treffort, commune de Val-Revermont, ce mardi à 10 heures.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article