Italie: décès de Bernardo Provenzano, célèbre parrain de la mafia sicilienne

Publié le par Radio France Internationale

Italie: décès de Bernardo Provenzano, célèbre parrain de la mafia sicilienne

« Il tirait comme un dieu, mais avait une cervelle d'oiseau. » Voici comment un mafieux italien décrit son ancien chef Bernardo Provenzano, décédé ce mercredi dans un hôpital de Milan des suites d'un cancer et de la maladie de Parkinson. II était l'un des parrains les plus célèbres de la Cosa Nostra, mafia sicilienne qu'il a dirigée de 1993 jusqu'à son arrestation en 2006. L'homme était particulièrement redouté pour sa violence.

Le parrain Bernardo Provenzano au commissariat de police de Palerme, le 11 avril 2006, après son arrestation

Le parrain Bernardo Provenzano au commissariat de police de Palerme, le 11 avril 2006, après son arrestation

A Palerme, en Sicile, Bernardo Provenzano était appelé « le tracteur ». Ce surnom, il l'avait gagné après avoir tué des centaines de rivaux dans une guerre de clans à la fin des années 60. Son mode opératoire était radical : exécuter ses ennemis d'une balle dans la tête ou les ligoter avec des fils électriques dans les coffres de voitures.

Provenzano a ainsi gravi les échelons jusqu'à devenir le numéro 2 de la Cosa Nostra. Il en a pris les rênes en 1993 quand son chef Toto Riina a été capturé par la police après l'assassinat de deux juges italiens.

Insaisissable depuis des décennies déjà, Bernardo Provenzano a un temps totalement disparu des radars. Il s'était notamment fait passer pour un boulanger sicilien à Marseille. Mais il continuait en douce de gérer les affaires, jusqu'en 2006, lorsque les carabiniers l'ont retrouvé dans une cabane isolée de la région de Corleone, berceau de la mafia italienne près de Palerme.

Condamné par contumace à perpétuité, il a été emprisonné puis transféré en 2014 à l'hôpital de San Paolo, à Milan, où il est décédé ce mercredi 13 juillet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article