Révélé, l'agenda d'Himmler retrace le quotidien glaçant de l'ordonnateur de la Shoah

Publié le par Le Nouvel Observateur

Révélé, l'agenda d'Himmler retrace le quotidien glaçant de l'ordonnateur de la Shoah

L'agenda de Heinrich Himmler, publié tout au long de la semaine par le journal allemand "Bild", égraine parfois au quart d'heure près l'activité frénétique de l'un des dirigeants nazis les plus proches d'Adolf Hitler.

Révélé, l'agenda d'Himmler retrace le quotidien glaçant de l'ordonnateur de la Shoah

Les documents "aident à mieux ordonner les événements et à comprendre qui a participé aux décisions du régime", explique à l'AFP Matthias Uhl, chercheur à l'institut historique allemand de Moscou. "On est choqué par le besoin de Himmler de se mêler de chaque petit détail"

Les documents, retrouvés dans les archives du ministère de la défense russe, couvrent les années 1938, 1943 et 1944. On y découvre un homme proche de sa famille, tout en orchestrant l'horreur nazie. Le 3 janvier 1943, Himmler se fait ainsi faire un massage thérapeutique, participe à des réunions, téléphone à sa femme et fille avant d'ordonner, vers minuit, la mort de plusieurs familles polonaises.

Les secrétaires de Himmler notaient aussi ses visites très régulières de camps : le 10 mars 1938, au lendemain d'une visite à Dachau, Himmler se rend à Sachsenhausen, en région berlinoise, avec le chef de la propagande nazi, Joseph Goebbels. Le 12 février, il inspecte le camp d'extermination de Sobibór. "Himmler voulait avoir une démonstration de 'l'efficacité' de l'extermination au gaz", détaille "Bild".

"L'homme qui a planifié l'holocauste organisait sa vie privée avec obsession. Entre le gaz, les ordres d'exécutions et de milliers de rendez-vous, (il) s'occupait de sa famille, de sa maîtresse, de ses hobbies", relève "Bild".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article