Cérémonie poignante pour les 74 ans de la rafle du Vel d'hiv

Publié le par La Dépêche

Cérémonie poignante pour les 74 ans de la rafle du Vel d'hiv
Cérémonie poignante pour les 74 ans de la rafle du Vel d'hiv

Cérémonie poignante pour les 74 ans de la rafle du Vel d'hiv

Cérémonie empreinte d'émotion, place Foch, ce dimanche, à l'occasion d'un hommage aux Justes de France et d'une commémoration à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français. Le préfet Louis Laugier, Simon Massbaum (N.D.L.R. : délégué du Conseil représentatif des institutions juives de France), la représentante de la région Occitanie et Martine Bezombes, septième adjointe, ont cette fois-ci tenu à mêler l'actualité à cette cérémonie instaurée chaque année depuis vingt ans, en souvenir de la rafle du Vel d'hiv du 16 juillet 1942. 

Après une minute de silence destinée aux victimes de Nice et à leur famille, Simon Massbaum a expliqué la tenue de cette cérémonie «comme une fidélité au rendez-vous de la mémoire» et que «l'antisémitisme n'est pas un mot joint aux autres slogans jouant la carte de la bonne conscience». Le préfet a lui tenu à «remercier à travers cette commémoration les Justes de France qui ont permis à notre pays d'éviter un déshonneur total». Pour rappel, 380 juifs aveyronnais ont été déportés lors de la rafle du Vel d'hiv quand seulement 13 à 15 d'entre eux sont revenus.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article