Décès. Mort d'Abraham Fridman, témoin de la déportation des Juifs

Publié le par Ouest France

Décès. Mort d'Abraham Fridman, témoin de la déportation des Juifs

Le Mayennais Abraham Fridman est décédé le 14 août dernier à 87 ans. Il est enterré ce mardi après-midi dans le cimetière de Montsûrs où il résidait.

Abraham Fridman devant une classe d'élèves

Abraham Fridman devant une classe d'élèves

Abraham Fridman est décédé le 14 août dernier à 87 ans. Il est enterré ce mardi après-midi dans le cimetière de Montsûrs, où il résidait et où un hommage lui sera rendu ce mardi à 15 heures. Il était connu en Mayenne en dans les Pays de la Loire pour ses nombreux témoignages auprès des collégiens et des lycéens sur la déportation des Juifs.

Né en 1927 à Paris, Abraham Fridman est l'enfant d'un couple de Juifs polonais. Il a été arrêté dans la nuit du 22 au 23 juillet 1944, puis déporté à Auschwitz. Ancien commerçant à Paris, Abraham Fridman a pris sa retraite à Montsûrs. Depuis, il répondait à toutes les sollicitations des professeurs, en Mayenne et ailleurs, pour évoquer son expérience des camps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article