Les confessions de l'ex-secrétaire de Goebbels

Publié le par 7 sur 7

Les confessions de l'ex-secrétaire de Goebbels
Les confessions de l'ex-secrétaire de Goebbels

Brunhilde Pomsel fête ses 105 ans aujourd'hui. En 1942, elle officiait dans les bureaux du ministère nazi de la Propagande...

Elle a travaillé pendant trois ans au service de l'un des plus grands criminels de l'histoire de l'Humanité: Joseph Goebbels, bras droit d'Adolf Hitler et ministre de la Propagande nazie. Elle raconte aujourd'hui son expérience pour les besoins d'un film allemand, "A German Life", présenté récemment au festival de Munich, relate Slate.fr. 

Sincérité ou déni?

Interrogée par le Guardian, Brunhilde Pomsel se livre sans naïveté. Elle n'hésite pas à déclarer que les détracteurs du nazisme, si prompts à condamner aujourd'hui les anciens collaborateurs, n'auraient sans doute rien fait de plus qu'elle à l'époque. Quant à l'Holocauste, elle maintient qu'elle ne savait rien, comme la grande majorité de ses concitoyens: "Tout le monde pense que nous savions tout mais tout était gardé secret". 

Goebbels? Un "gentleman"

Selon l'ex-secrétaire, son patron Joseph Goebbels était "gentil" avec elle, se comportait en "gentleman" et s'habillait avec élégance: "C'était un bon acteur", précise-t-elle. Le contraste était en effet saisissant entre l'homme qu'elle croisait au quotidien dans les bureaux du ministère et le "nain déchaîné" qui haranguait les foules sous le régime nazi, ajoute-t-elle. 

Holocauste

Brunhilde Pomsel a été condamnée à cinq ans d'emprisonnement par la justice soviétique à la fin de la guerre. Elle affirme toujours n'avoir découvert la réalité de l'Holocauste qu'à sa libération. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article