Un couple de retraités retrouvé mort à Montluçon

Publié le par Fabrice Redon

Un couple de retraités retrouvé mort à Montluçon

INFO LA MONTAGNE. Un couple de retraités a été retrouvé mort, dans la nuit de jeudi à vendredi vers 4 heures du matin, dans le quartier de la Ville-Gozet à Montluçon. La piste du double homicide est privilégiée. 

 

Montlucon. Faits divers. Un couple de retraités retrouvé mort à Montluçon. La piste du double homicide est privilégiée. Photo Bernard Lorette, La Montagne. blorette

Montlucon. Faits divers. Un couple de retraités retrouvé mort à Montluçon. La piste du double homicide est privilégiée. Photo Bernard Lorette, La Montagne. blorette

Un couple de retraités âgés de plus de 70 ans a été retrouvé mort au premier étage de leur pavillon,  dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le quartier de la Ville-Gozet à Montluçon.

Les policiers et les pompiers ont fait la macabre découverte, aux alentours de quatre heures du matin. Ces derniers ont été obligés de déployer la grande échelle pour pénétrer dans la maison.

Découverts dans deux chambres

Après avoir cassé la vitre du premier étage, ils ont trouvé le cadavre de la dame, le visage ensanglanté, dans la première chambre. Les recherches se sont poursuivies dans la maison. Le corps de la deuxième victime a été découvert quelques dizaines de minutes plus tard, dans l’autre chambre.

Photo Bernard Lorette

Photo Bernard Lorette

Le septuagénaire travaillait pour le journal La Montagne depuis une quinzaine d’années. Il était chargé d’assurer le portage à domicile.

Cette nuit, il ne s’est pas présenté à trois heures du matin pour le début de la tournée. « D’habitude, il est toujours à l’heure, témoigne la responsable du portage à domicile pour La Montagne. Je l’ai appelé, il n’a pas répondu. Alors, je me suis rendue chez lui ».

Je sentais qu’il se passait quelque chose de pas normal, j’ai donc appelé la police.

Il était environ 3 h 30 quand la livreuse de journaux s’est présentée chez le septuagénaire. En sonnant, elle ne s’attendait pas à tomber nez à nez avec un jeune homme qui a aussitôt « refermé la porte d’un coup sec », selon son témoignage. « J’ai pris peur et je suis partie. Je sentais qu’il se passait quelque chose de pas normal, j’ai donc appelé la police ».

D’autres personnes étaient-elles présentes dans le pavillon au moment du drame ? S’agit-il d’un cambriolage qui a mal tourné ? C’est ce que l’enquête qui vient tout juste de débuter devra déterminer.

Photo Bernard Lorette

Photo Bernard Lorette

Pour l’heure, la substitut du procureur, Emmanuelle Carniello, s’est refusée à tout commentaire. Les services de la police technique et scientifique ont procédé aux premiers relevés sur le coup des six heures du matin.

Photos Bernard Lorette - Vidéo Grégory Gomez et Martial Delecluse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article