39-45 dans le Sud-Manche. Photos et films toujours recherchés

Publié le par Actu

39-45 dans le Sud-Manche. Photos et films toujours recherchés

L’appel du documentariste Dominique Forget a été entendu. Un film sur la reconstruction de Mortain est sorti de l’oubli.

Photo de la baraque-boutique-atelier de M. et Mme Provost à Mortain.

Photo de la baraque-boutique-atelier de M. et Mme Provost à Mortain.

Le documentariste de la Manche Dominique Forget a lancé un appel dans nos colonnes le 5 avril 2017 pour retrouver des documents : photos, films, témoignages sur la guerre 39-45 dans le Sud-Manche. Son appel a été entendu à Granville.

Depuis des dizaines d’années, Dominique Forget est en quête de toutes traces de cette période de l’histoire, 1939-1945. Plus d’une fois, nous avons publié ses appels à témoignages ou à identifier des personnes. A chaque fois, la caisse de résonance a fonctionné. Des anonymes ont retrouvé un nom. Des lettres ou photos sont sorties des malles aux souvenirs.

Le 5 avril 2017, il disait connaître l’existence de films tournés dans le Sud-Manche à la Libération sans arriver à mettre la main dessus. Il nous annonce, cette fois encore, avoir été entendu et partage sa trouvaille.

La vie pendant la reconstruction de Mortain

Image tirée du film amateur de M. Provost, horloger à Mortain, numérisé par le documentariste Dominique Forget.

Image tirée du film amateur de M. Provost, horloger à Mortain, numérisé par le documentariste Dominique Forget.

    « M. et Mme Provost, horlogers rue des Juifs à Granville sont originaires de Mortain, m’ont prêté des films 9,5 mm tournés à Mortain lors de la reconstruction et dans les baraques provisoires de la cité d’urgence ».

Des films tournés par le père de M. Provost, horloger et cinéaste amateur.

    « Les photos et films, réalisés depuis les années 30, ont été détruits par le bombardement de leur maison. Ils ont aussi retrouvé un micro-album photographique, composé de tirages originaux de Mortain détruits par les bombardements et la bataille. Cet album a été réalisé par René Vitard, photographe à Mortain selon le tampon ».

Nouvel avis de recherche

C’est aujourd’hui la trace de ce photographe de Mortain, « qui était peut-être aussi dessinateur », que Dominique Forget recherche à présent. « Certaines de ses photos ont été publiées avec ses dessins dans l’ouvrage Mortain à travers les âges de G. Buisson, en 1990 ».

Dominique Forget est joignable au 06 08 31 21 59 ; e-mail : liberation-delamanche1944@hotmail.fr

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article