74e anniversaire de la libération de la Corse à Calvi : Cérémonie à la stèle du Bataillon de choc

Publié le par Jean-Paul-Lottier

74e anniversaire de la libération de la Corse à Calvi : Cérémonie à la stèle du Bataillon de choc

Autorités civiles et militaires se sont retrouvées mercredi matin à la stèle des anciens du 1er Bataillon de choc à Calvi pour commémorer le 74e anniversaire de la libération de la Corse

 74e anniversaire de la libération de la Corse à Calvi : Cérémonie à la stèle du Bataillon de choc

74e anniversaire de la libération de la Corse à Calvi : Cérémonie à la stèle du Bataillon de choc

C'est à 11 heures, à la stèle des anciens du Bataillon de Choc, en présence d'une foule nombreuse de vacanciers et de quelques calvais qu'a été commémoré, mercredi, le 74e anniversaire de la libération de la Corse.

Doyen des anciens du 1er Bataillon de Choc, à 95 ans, le colonel Pierre Neuville rappelait que "c'est le 11 septembre à 18 heures que 109 hommes de sa compagnie, parmi lesquels se trouvent des corses, dont le sergent René Bonfanti, devenu plus tard colonel et Calvais d'adoption pour avoir fondé un foyer dans la cité, quittent Alger à bord du légendaire sous-marin "Casabianca" leurs vivres et munitions suivront sur le bâtiment frère 'L'Aréthuse".

Durant les actions menées sur le sol corse, les pertes du Bataillon se sont élevées à 16 tués, 34 blessés, 8 prisonniers et 3 tués par accident, auxquels il faut y ajouter 11 décès par suite de blessures reçues au combats ou morts accidentelles". C'est à eux que nous tenons à rendre hommage en premier mais nous n'oublions pas pour autant leurs camarades tirailleurs spahis, Goumiers, aviateurs, marins et résistants qui subirent le même sort".

Une première gerbe était déposée par les anciens combattants, une seconde par le Maire de Calvi Ange Santini, le Conseiller Départementale et adjoint au Maire de Calvi Jean-Toussaint Guglielmacci et le benjamin du Conseil Municipal de Calvi Laurent Guerini et  enfin une troisième par Jérôme Séguy, sous-préfet de Calvi, colonel Jean de Monicault, chef de corps du 2e REP de Calvi et capitaine Pascal Hervé, commandant en second de la Compagnie de Gendarmerie de Calvi.

Minute de silence et hymne national devaient suivre.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence d'un piquet d'honneur du 2e REP, une délégation d'anciens combattants et anciens du Bataillon de choc, une délégation d'officiers et sous-officiers du 2e REP.

Un apéritif devait suivre.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article