Le Coutançais célèbre la Libération à son tour

Publié le par Christophe Leconte

 Le Coutançais célèbre la Libération à son tour

L'Ouest du département a été libéré à partir du 27 juillet. Les manifestations les plus importantes auront lieu à Périers, Roncey et dans le canton de Montmartin-sur-Mer.

Une commémoration au monument des Quatre-Braves a eu lieu à Périers. Les enfants de Roncey chanteront dimanche lors des commémorations

Une commémoration au monument des Quatre-Braves a eu lieu à Périers. Les enfants de Roncey chanteront dimanche lors des commémorations

Libération fin juillet. Un mois s'est écoulé entre la libération du Cotentin et la libération du Centre-Manche : Cherbourg a été libéré le 27 juin, Coutances le 28 juillet. Englués dans la bataille des haies, les Américains mettront un terme à leur statu quo avec l'opération Cobra, précédée d'un tapis de bombes. Côté villes détruites, Périers, Coutances, Lessay et Roncey sont les communes les plus touchées.

Bataille méconnue. Mais des faits d'armes, finalement pas si connus, ont aussi émaillé la Libération. La bataille de la poche de Roncey, par exemple, du 28 au 30 juillet 1944. Les blindés américains ont réussi à encercler une partie des troupes allemandes battant en retraite au sud de Coutances, entre Saint-Denis-le-Gast et Lengronne, ce qui va devenir la poche de Roncey. À l'intérieur, des éléments de la 2e Panzer SS, de la 17e division de grenadiers blindés et du 6e régiment de parachutistes. Ce sera une bataille de chars sous un déluge des bombes et d'artillerie. On estime à 2 000 le nombre de tués côté allemand. « Cette bataille mériterait d'être aussi connue que celle de la poche de Falaise », estime l'historien Patrick Fissot.

Cérémonies. Les communes qui célébreront leur libération ont échelonné leurs cérémonies sur une semaine. Celles qui ont mis le plus de moyens sont Périers, notamment avec un son et lumière, Roncey, avec un programme très complet et enfin tout le canton de Montmartin-sur-Mer, qui terminera ces festivités avec un bal au Pont-de-la-Roque.

Le programme

Ce jeudi 22, à partir de 10 h, commémoration de la libération du Mesnilbus, en présence de la famille de Robert Lee Duffy, pilote de chasse américain et survivant d'un crash d'avion au-dessus de cette commune le 27 juillet 1944. Défilé d'avions et de parachutistes à 11 h 30.

Samedi 26, commémoration de la libération de Marchésieux à 17 h 30.

Dimanche 27, cérémonies de la libération de Périers (inauguration d'une stèle à 15 h 30, parade à 18 h, son et lumière à 22 h 45...) et à Roncey (inauguration d'une stèle Patton et lâcher de pigeons à 12 h, conférence, défilé de véhicules anciens, chorale et visite guidée l'après-midi, concert et feu d'artifice en soirée).

Lundi 28, cérémonie à 11 h 15 au square Colonel-Storck au Pont-de-Soulles en présence de la fille ; seconde cérémonie à 17 h à la Croix-Quillard. À l'espace culturel d'Agon-Coutainville, projection gratuite de plusieurs films documentaires, dont l'un réalisé d'après des témoignages d'habitants de la commune.

Mardi 29, à 10 h, à Trelly, cérémonie en souvenir de la bataille de la Lande des Morts ; à 15 h 30 à Lingreville, défilé de voitures des années 40 avec des témoins de la Libération et projection du film Images et témoignages de la Libération de la Manche et du canton ; à 21 au château d'Annoville, pièce de théâtre Les coquelicots au champ d'honneur, une chronique des années de guerre sous forme de tableaux.

Mercredi 30. À 10 h 30, défilé des véhicules et de gens en tenue d'époque à Hauteville-sur-Mer. À 14 h, commémoration au Pont-d'Hyenville. À partir de 20 h, cérémonie et dépôt de gerbe au Pont-de-la-Roque, bal costumé et feu d'artifice.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article