Le village de Pouilly touché après le décès de la comédienne Geneviève Fontanel

Publié le par Le Courrier Picard

Le village de Pouilly touché après le décès de la comédienne Geneviève Fontanel
Le village de Pouilly touché après le décès de la comédienne Geneviève Fontanel

La comédienne Geneviève Fontanel, actrice de théâtre qui a été l’interprète de grands auteurs comme Cocteau, Pirandello ou Ionesco, est décédée samedi 17 mars à l’âge de 81 ans.

L’actrice avait obtenu le César du meilleur second rôle féminin pour son interprétation dans L’homme qui aimait les femmes (1977), de François Truffaut. Elle est également connue pour ses rôles dans Un singe en hiver, d’Henri Verneuil, La vie devant soi, de Moshé Mizrahi, ou Notre histoire, de Bertrand Blier.

Depuis plus de trente ans, la comédienne Geneviève Fontanel vivait dans le village de Pouilly, au sud de l’Oise, avec son mari, le comédien Jacques Destoop, ancien sociétaire de la Comédie Française. «  Elle se voyait mourir sur les planches. Le théâtre, c’était toute sa vie. Elle était très affectée quand une pièce ne marchait pas. Si le public perd une bonne comédienne, nous, on perd une bonne voisine  », confie Daniel Cauchies, le maire de la commune.

Le couple habitait rue des écoles. Geneviève Fontanel s’est investie pleinement dans la commune, elle a été conseillère municipale de 2008 à 2014, à l’époque du maire Jean-Claude Gentil. «  C’était quelqu’un de très accessible, je me souviens d’elle en train de s’occuper des enfants, lors des fêtes communales  », se remémore une habitante, avec qui elle partageait le thé.

Depuis un an, la comédienne était partie du village pour vivre en maison de retraite.

Les obsèques de la comédienne Geneviève Fontanel se dérouleront vendredi à 10h30 en l'église Saint-Roch, la paroisse parisienne des artistes. L'inhumation aura lieu dans l'intimité. La municipalité a prévu d’envoyer une gerbe de fleurs en hommage à cette grande dame du théâtre. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article