Une semaine pour tout connaître de la Déportation

Publié le par Geoffroy De Saint Gilles

Une semaine pour tout connaître de la Déportation

Du 29 mars au 10 avril, cinq expositions, une pièce, un film et un concert permettront de mieux connaître ce qu’ont vécu les victimes de la Déportation lors la Seconde Guerre mondiale.

Le film HHhH parle de l’élaboration de la solution finale.

Le film HHhH parle de l’élaboration de la solution finale.

Les journées consacrées au devoir de Mémoire s’enchaînent au fil de l’année sans parfois attirer le public. Face à ce constat, et au regard du peu de personnes l’an dernier pour la Journée Nationale de la Déportation, le maire a voulu organiser une manifestation de plus grande envergure. «  Nous avions une possibilité avec le report des Bouquinales, explique Patrice Heuguebart, chef du pôle culture et événementiel à la ville. Nous avons voulu parler de l’ensemble des victimes car ce sujet est complexe, il touche de nombreuses sensibilités.  »

Les expositions auront lieu au musée des Augustins. Photo Pierre Le Masson - VDN

Les expositions auront lieu au musée des Augustins. Photo Pierre Le Masson - VDN

Les élèves de primaire, des collèges et des lycées sont les bienvenues aux expositions et au spectacle : «  À partir du CM1-CM2, on peut venir voir car il y aura des médiateurs du musée de Bondues, du Mémorial de la shoah, du Mémorial de la déportation homosexuelle  », ajoute le chef de pôle. Lili Leignel, déportée à 11 ans, viendra rencontrer des élèves pendant une année. Cette Lilloise intervient régulièrement pour partager son expérience.

De multiples supports

Aux Augustins, cinq expositions permettront de découvrir de multiples aspects de la Déportation. Le Musée de Bondues va expliquer l’horreur du régime nazi et la libération des Camps. Le Comité français pour Yad Vashem, qui se souvient des juifs exterminés, présente l’histoire d’enfants rescapés des Camps. L’imaginaire et la créativité ont constitué leur principale force de résistance à la barbarie. La bibliothèque participe à cette semaine en sélectionnant les BD parlant de la Shoah. La Déportation des homosexuels en Allemange, sujet moins connu, parle du sort des « triangles roses », tués par les nazis à cause de leur différence.

Cette pièce parle d’un homme déporté volontaire dans un camp de la mort.

Cette pièce parle d’un homme déporté volontaire dans un camp de la mort.

Enfin, les visiteurs pourront en savoir plus sur les MNR, ces œuvres volées par des chefs nazis et récupérées en Allemagne. Le musée des Augustins présentera cinq œuvres dont il est dépositaire et mettra en valeur l’action de Rose Valland qui, au péril de sa vie, a permis la restitution de nombreuses œuvres.

Cette semaine sera ponctuée par trois spectacles : du théâtre avec le rapport Pilecki. Le récit d’un homme déporté volontaire à Auschwitz afin de mettre en place un réseau d’information, d’entraide et de lutte qui a rassemblé près de huit cents membres. Il y aura aussi un film avec HHhH, « Le cerveau de Himmler s’appelle Heydrich ». Il traite du plan d’extermination définitif et de la mission de deux hommes qui doivent éliminer Heydrich. Une pièce, un film et un concert avec Sasha Lurje & Le Mini Beïgalè Orkestra qui puiseront dans le répertoire des chansons juives traditionnelles de l’Europe de l’est et aux airs de « Yiddish-Broadway » en Amérique.

Pratique

Les expos

De la négation de l’homme par le régime nazi à la libération des Camps, par le Musée de la Résistance de Bondues, du 29 mars au 10 avril salle des Augustins.

Ce ne sont pas des jeux d’enfants, Comité français pour Yad Vashem, du 29 mars au 10 avril, salle des Augustins

Shoah et bande dessinée du 29 mars au 29 avril (Journée du Souvenir de la Déportation) à la bibliothèque municipale.

La Déportation des homosexuels par le Mémorial de la Déportation homosexuelle du 29 mars au 10 avril, salle des Augustins.

Les MNR, ou les œuvres issues de la spoliation artistique confiées aux musées de France, du 29 mars au 10 avril salle des Augustins.

Une pièce de théâtre

Le rapport Pilecki, mardi 3 avril à 20 heures. Espace Flandre. Gratuit. Réservation recommandée par mail à culture@ville-hazebrouck.fr

Un film

HHhH, « Le cerveau de Himmler s’appelle Heydrich, jeudi 5 avril à 20 heures. Cinéma Arcs-en-ciel. Tarif : 5 €

Un concert

Sasha Lurje & Le Mini Beïgalè Orkestra, vendredi 6 avril à 20 h 30, salle des augustins. Gratuit.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article