Décès de Jean Piat. Hommage de Philippe de Villiers : "Il a été la première voix du Puy du Fou"

Publié le par Ouest France

Décès de Jean Piat. Hommage de Philippe de Villiers : "Il a été la première voix du Puy du Fou"

Le créateur du parc vendéen se souvient du comédien qui, en 1977, alors sociétaire à la Comédie française, avait accepté de prêter sa voix au spectacle de la Cinéscénie.

Le comédien Jean Piat au Puy du Fou à qui il avait prêté sa voix pour le spectacle de la Cinéscénie et le grand parc. | DR

Le comédien Jean Piat au Puy du Fou à qui il avait prêté sa voix pour le spectacle de la Cinéscénie et le grand parc. | DR

Le comédien Jean Piat est décédé mardi 18 septembre 2018 à Paris, à quelques jours de ses 94 ans. Monstre sacré du théâtre, il avait des liens avec la Vendée depuis que, en 1977, il avait prêté sa voix au personnage de Jacques Maupillier, héros de la Cinéscénie.

Philippe de Villiers, créateur du Puy du Fou, se souvient du comédien qui était devenu « un ami personnel ».

« Il y avait très peu de chance qu’il acceptât et il a accepté »

« Jean Piat a été la première voix du Puy du Fou. C’est la première personne, en dehors de la Vendée, à qui j’ai remis mon scénario pour la première fois. À l’époque (en 1977), il était au sommet de sa gloire, sociétaire de la Comédie française. Il y avait très peu de chance qu’il acceptât et il a accepté d’être la voix de Jacques Maupillier. »

Un enregistrement « dans un studio de fortune »

« En novembre 1977, dans un studio de fortune en région parisienne, on a enregistré sa voix pour la Cinéscénie. Aujourd’hui sa voix est partout dans le grand parc. Jean Piat est devenu un ami personnel. C’est à lui que j’avais demandé, aux Lucs-sur-Boulogne (en 1993), en présence de Soljenitsyne, de lire un grand texte sur la Vendée. »

« Quelqu’un que l’on croyait éternel »

« Il venait souvent chez moi, nous étions devenus proches. Je ne vous cache pas que je suis effondré. C’est quelqu’un que l’on croyait éternel. Le premier souvenir qui m’a marqué c’est quand il m’a dit : « Ton pari du Puy du Fou est fou mais j’y crois. » Le deuxième souvenir, nous avions organisé une journée Jean Piat au Puy du Fou il y a une dizaine d’années et il avait dit devant les Puyfolais (bénévoles de la Cinéscénie) : « Votre ferveur est la mienne, vous êtes ma famille. »

« Je ne me suis jamais lassé de cette voix »

« J’allais souvent à Paris le voir jouer ses pièces. Je ne me suis jamais lassé de cette voix, ce timbre de velours. »

Véronique Besse, maire des Herbiers et Puyfolaise, a rendu hommage au comédien sur sa page Facebook. « Ce grand acteur à la voix chaleureuse et à l’élégance naturelle aura marqué son temps », écrit l’élue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article