Mort d'Ida Grinspan : émotion sur les réseaux sociaux

Publié le par La Nouvelle République

Depuis l'annonce, ce mardi 25 septembre 2018, du décès d'Ida Grinspan, ancienne déportée d'Auschwitz, les hommages affluent. Parmi eux, ceux d'enseignants et d'anciens élèves deux-sévriens, marqués par ses récits et témoignages.

Leurs messages postés sur les réseaux sociaux le prouvent : les jeunes ayant eu la chance d'écouter le témoignage d'Ida Grinspan, comme ici les élèves de l'école de Sompt (Mellois), ne l'oublieront pas. Photo archives NR

Leurs messages postés sur les réseaux sociaux le prouvent : les jeunes ayant eu la chance d'écouter le témoignage d'Ida Grinspan, comme ici les élèves de l'école de Sompt (Mellois), ne l'oublieront pas. Photo archives NR

C'est par un message émouvant publié sur sa page Facebook dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 septembre 2018, que la députée des Deux-Sèvres Delphine Batho a annoncé la disparition de son "amie", Ida Grinspan. Avant "le bel hommage que nous lui rendrons en Deux-Sèvres dans les jours ou les semaines à venir", la présidente de Génération Écologie invite celles et ceux qui le souhaitent, "et notamment les plus jeunes, à laisser leurs messages".

Un appel d'ores et déjà entendu, au vu des nombreux témoignages deux-sévriens laissés sur le réseau social, dont voici quelques extraits :

> Guillaume Chevreau : "Je m'en souviendrai toute ma vie"

"J'ai eu l'immense chance et privilège de rencontrer cette femme remarquable, durant ma scolarité au collège Anne-Frank, de Sauzé-Vaussais. La puissance de son témoignage, je m'en souviendrai toute ma vie. Et je pense à tous ces jeunes qui n'auront pas la chance et le même privilège que moi. Elle avait un véritable talent pour communiquer avec les jeunes et transmettre son vécu ! Merci Madame Grinspan."

> Sylvie Louis Bouchaud : "C'était toujours un bonheur"

"Notre petite école de Sompt (Mellois) porte son nom, c'était toujours un bonheur quand elle venait à la rencontre des élèves ou des collégiens. Merci Madame pour toutes ces années."

> Mélissa Chavouet : "Un voyage en Pologne à ses côtés"

"J'ai eu l'immense joie de la rencontrer à de nombreuses reprises, au collège trois fois puis au lycée et, grâce à Dominique Tantin, d'effectuer un voyage en Pologne à ses côtés. C'était une merveilleuse personne qui nous a transmis avec émotion son histoire, notre histoire pour que plus jamais cela ne se reproduise. Merci à elle d'avoir fait tout cela pour nous. Mes pensées se tournent vers sa famille pour que ses paroles n'arrêtent jamais d'être racontées."

Sur Twitter également, l'émotion est vive : un hommage unanime est rendu à celle qui fut déportée dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pas de doute : ceux qui ont eu la chance de rencontrer "Madame" Ida Grinspan ne sont pas prêts de l'oublier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article