Mort d’Ida Grinspan, une des dernières survivantes de la Shoah

Publié le par Le Monde

Agée de 89 ans, elle avait été déportée en 1944 à Auschwitz puis libérée le 2 mai 1945.

A Paris, lors de la présentation de son livre « Traces de l’enfer », le 15 janvier 2015. DOMINIQUE FAGET / AFP

A Paris, lors de la présentation de son livre « Traces de l’enfer », le 15 janvier 2015. DOMINIQUE FAGET / AFP

Une des dernières survivantes de la Shoah, l’ancienne déportée d’Auschwitz, Ida Grinspan, est morte à l’âge de 89 ans, a annoncé dans la nuit de lundi 24 à mardi 25 septembre la députée des Deux-Sèvres Delphine Batho sur son compte Twitter.

Parents polonais

Ida Grinspan est née à Paris en 1929, de parents originaires de Pologne et arrivés en France six ans plus tôt pour fuir l’antisémitisme. Au début de la seconde guerre mondiale, ses parents la confient à une nourrice dans un petit village des Deux-Sèvres où elle sera arrêtée dans la nuit du 30 au 31 janvier 1943. Elle fut déportée le 10 février 1944 vers Auschwitz.

Avant elle, sa mère – arrêtée le 16 juillet 1942 lors de la rafle du Vél’d’Hiv – avait été aussi déportée vers ce camp. Le père, lui, avait été déporté en juillet 1944. Libérée le 2 mai 1945 du camp de Neustadt-Glewe, en Allemagne, elle ne retrouvera que son frère.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article