Poilus. Un Plouénanais dans les derniers morts au combat

Publié le par Le Télégramme

Poilus. Un Plouénanais dans les derniers morts au combat

Jeudi 30 août, Yves Sorgniard, trésorier de l’Amicale du 19e Régiment d’infanterie de Brest, et Gérard L’Hour, passionné d’Histoire, dont la famille est de Plouénan, sont venus informer Aline Chevaucher, maire, d’une découverte qu’ils ont faite récemment ensemble.

Gérard L’Hour et Yves Sorgniard (tenant le cadre relatant les évènements de Flize) et Aline Chevaucher (tenant le registre d’état civil) lancent un appel à tous ceux qui peuvent aider à retrouver d’éventuels membres de la famille de Jean-François Le Déroff

Gérard L’Hour et Yves Sorgniard (tenant le cadre relatant les évènements de Flize) et Aline Chevaucher (tenant le registre d’état civil) lancent un appel à tous ceux qui peuvent aider à retrouver d’éventuels membres de la famille de Jean-François Le Déroff

Le 10 novembre 1918, la veille de l’Armistice de la Grande Guerre, donc, les huit derniers soldats français morts au combat dans ce conflit mondial sont tous tombés à la même heure, fauchés par les mitrailleuses allemandes entre 9 h et 10 h, sur un pont de la commune de Flize-sur-Meuse, près de Sedan (Ardennes). Parmi eux, il y avait quatre Bretons (le 19e RI était alors stationné à Brest depuis 50 ans), dont un Plouénanais. Jean-François Le Déroff était, en effet, né le 20 juin 1883 à Tromanoir, où son père était meunier. « Il n’a pas son nom sur le monument aux morts de Plouénan et je voudrais réparer cet oubli, car nous ravivons la flamme au pied de l’Arc de Triomphe, chaque 10 novembre, à Paris », a expliqué Yves Sorgniard. « Nous avons effectivement trouvé son nom sur le registre d’état civil, mais son décès n’a jamais été consigné à l’époque », a alors précisé Aline Chevaucher.

Tous deux lancent donc un avis de recherche pour retrouver d’éventuels membres de la famille, car leur souhait commun est désormais d’honorer officiellement la mémoire de ce soldat mort pour la France.

Contact

Tél. 02 98 69 51 11 (mairie) ou 06 73 27 40 16 (Gérard L’Hour).

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article