Romy Schneider : 36 ans après sa mort, une journaliste révèle les secrets intimes de l’actrice

Publié le par La Dépêche du Midi

La journaliste Alice Schwarzer, qui a eu une entrevue avec l’actrice en 1976, a révélé dans une interview des confidences troublantes sur la vie privée de l’actrice mythique, Romy Schneider.

Une journaliste à qui s'était confiée l'actrice révèle les secrets intimes de la star hiMedia

Une journaliste à qui s'était confiée l'actrice révèle les secrets intimes de la star hiMedia

C’est en décembre 1976 qu’Alice Schwarzer, journaliste pour le magazine féminin Emma, rencontre Romy Schneider. Alors au sommet de sa gloire, l’interprète de Sissi l’Impératrice ne semble pas très à l’aise. La journaliste lui pose des questions trop intimes auxquelles elle ne préfère pas répondre tant qu’elle est enregistrée. Plusieurs fois, elle lui demande de couper l’enregistrement, ce que fera définitivement la journaliste après quelques tentatives infructueuses de la faire parler.

Romy Schneider bisexuelle et amoureuse d’une actrice connue

C’est alors que l’actrice se confiera comme jamais. De cette interview, Alice Schwarzer en a tiré un livre, Romy Schneider intime, paru ce mercredi 29 août. Pour en faire la promotion, l’autrice était au micro de RTL le mardi 28 août et y a fait des révélations étonnantes. Une copie des enregistrements a également été confiée au réalisateur Patrick Jeudy, qui en a tiré un documentaire intitulé Conversation avec Romy Schneider, diffusé dimanche 16 septembre prochain sur Arte.

Une fois l’enregistrement coupé durant cette fameuse nuit de décembre 1976, Romy Schneider ne cessera plus ses confidences de la nuit. Sur sa sexualité, principalement. « Romy était bisexuelle, elle a eu des relations avec des femmes, raconte Alice Schwarzer dans l’émission La Curiosité est un vilain défaut. Elle a même dit très explicitement qu’elle était vraiment amoureuse de Simone Signoret (actrice dans Les Chemins de la haute ville, ndlr) pendant un certain temps, je n’avais pas l’impression que c’était un amour platonique. »

Sa mère, amante d’Adolf Hitler

Mais la sexualité de l’actrice est loin d’être le seul sujet de conversation ce soir-là. Dans cette interview et dans son livre, Alice Schwarzer évoque la relation qu’entretenait supposément la mère de Romy Schneider avec Adolf Hitler. « Romy était convaincue que sa mère avait eu des liens très intime avec le Führer, quelque chose qu’elle ne lui a jamais pardonné. » Cette théorie n’a jamais été confirmée mais le documentaire d’Arte montre effectivement plusieurs vidéos d’archive avec Magda Schneider, tout sourire, au bras du dictateur allemand.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article