Cour suprême: Le juge Kavanaugh quasiment assuré d'être confirmé samedi

Publié le par P.B.

Cour suprême: Le juge Kavanaugh quasiment assuré d'être confirmé samedi

ETATS-UNIS Le candidat de Donald Trump accusé d'abus sexuels pourrait être confirmé ce samedi... 

Le candidat de Donald Trump à la Cour suprême, Brett Kavanaugh, le 4 septembre 2018. — Alex Edelman/NEWSCOM/SIPA

Le candidat de Donald Trump à la Cour suprême, Brett Kavanaugh, le 4 septembre 2018. — Alex Edelman/NEWSCOM/SIPA

On approche du dénouement. La confirmation à la Cour suprême du juge Kavanaugh, accusé d’abus sexuels, déchire l’Amérique depuis plusieurs semaines. Après un vote de procédure favorable vendredi, le Sénat devrait se prononcer au grand complet, ce samedi après 15h30. Et il devrait être confirmé par 51 voix contre 49, alors que trois des quatres sénateurs indécis lui ont officiellement apporté leur soutien.

Vendredi, le républicain Jeff Blake, qui avait surpris ses collègues en demandant une enquête du FBI la semaine dernière, a indiqué qu’il voterait en faveur du juge. Le sénateur de l’Arizona, qui ne porte pas Donald Trump dans son cœur, s’est dit convaincu par le rapport de la police fédérale, déclarant qu’aucun témoin n’avait corroboré les allégations de Christine Blasey Ford, qui accuse Brett Kavanaugh d’avoir tenté de la violer au lycée dans les années 80.

Tous les yeux étaient braqués sur elle. Après un long discours de 45 minutes, la sénatrice modérée du Maine, Susan Collins, a finalement fait bloc derrière le juge. Elle a souligné qu'aucun des quatre témoins interrogés par le FBI n'avaient été en mesure de corroborer les accusations. Dans la foulée, le démocrate Joe Manchin, qui fait face à une réélection compliquée en Virginie occidentale, un Etat rural et industriel qui a voté pour Donald Trump à 68 %, a également annoncé qu'il voterait oui.

Une destitution possible mais peu probable

Chez les républicains, il n'y a que la frondeuse de l’Alaska Lisa Murkowski, qui avait déjà torpillé l’abrogation d’Obamacare avec John McCain, qui a finalement dit non. « Il n’est, pour l’heure, pas l’homme approprié pour la Cour », a-t-elle confié à des journalistes, citée par CNN.

Le feuilleton n'est pas terminé: si un juge est nommé à vie, il peut être destitué. Si les démocrates reprennent le contrôle de la Chambre, ils seraient, sur le papier, en mesure de lancer le processus. Ils commenceraient sans doute par créer une commision d'enquête chargée de passer en revue le processus de sa nomination, alors qu'ils accusent le FBI d'avoir «bâclé» l'enquête en ignorant une vingtaine de témoins potentiels.

Dans tous les cas, il faudrait les deux tiers du Sénat pour une condamnation. A moins que de nouveaux éléments ne refassent surface, c'est une mission quasi-impossible.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article