Donald Trump. Stormy Daniels dresse le “portrait intime d’un président grotesque”

Publié le par Courrier International

Dans un livre intitulé Full Disclosure, l’ex-actrice pornographique Stormy Daniels, dont le silence aurait été acheté par l’entourage de Donald Trump, dévoile les détails de ses rapports avec le président. Les premiers extraits ont été publiés par le journal britannique The Guardian.

Stormy Daniels, le 23 mai 2018, à Hollywood, en Californie. PHOTO ROBYN BECK/AFP

Stormy Daniels, le 23 mai 2018, à Hollywood, en Californie. PHOTO ROBYN BECK/AFP

La scène a lieu, en 2006, lors d’un tournoi de golf pour célébrités à Lake Tahoe, en Californie. Stormy Daniels et “deux de ses collègues accueillaient les golfeurs entre deux parcours. C’est là qu’elle a vu Donald Trump pour la première fois : ‘Il avait une casquette rouge, qui lui faisait comme une crête de coq et qui allait devenir emblématique du slogan que personne n’avait vu venir Make America Great Again.’”

Cet épisode est raconté dans des extraits, obtenus par The Guardian, de Full Disclosure (“Transparence totale”), écrit par Stormy Daniels, une actrice de films pornographiques qui a agité la chronique américaine. En janvier, un article du Wall Street Journal faisait état d’un accord entre les avocats de Donald Trump et elle afin de taire leurs relations sexuelles en échange de 130 000 dollars. Dans ce livre, présenté comme une “biographie pleine de révélations” et un “portrait intime d’un président grotesque”, l’actrice muliplie les “descriptions salaces de ses rapports avec Donald Trump” et avance qu’il aurait exercé son influence pour parvenir à ses fins.

Un passe-droit dans “The Apprentice”

Après leur rencontre en 2006, Stephanie Gregory Clifford, de son vrai nom, raconte la suite de ses échanges avec le futur président des États-Unis. Selon ses dires, il lui aurait proposé une place dans son propre programme, The Apprentice. “Elle a continué de répondre aux appels de Donald Trump avec l’espoir qu’il tiendrait sa promesse de l’inclure dans son émission de télé-réalité […]. Donald Trump a même suggéré qu’une tricherie pourrait lui permettre de survivre à quelques épisodes”, relate le quotidien britannique avant de citer l’actrice :

    "Il allait me faire tricher et c’était à 100 % son idée.

Stormy Daniels se souvient d’avoir été étonnée de voir Trump rêver de la Maison-Blanche : “Je me disais que ça n’arriverait jamais. Il ne veut même pas être président”. Elle révèle également avoir été menacée “des années auparavant” par l’entourage de l’ex-magnat de l’immobilier : “Elle raconte avoir été approchée par un homme imposant sur le parking de sa salle de gym, en 2011. Elle a été prévenue de ne pas dévoiler cette histoire.”

Une nouvelle publication compromettante

Le livre de Stormy Daniels, ponctué par des passages sur son enfance difficile et son admiration pour l’acteur Patrick Swayze, foisonne de détails sur le physique, les attributs et la personnalité du président. L’actrice fait notamment état d’une crise de colère au sujet d’un parcours de golf : “Rien ne l’a rendu aussi irritable et enclin aux crises de colère depuis qu’il est président”, écrit-elle.

Un autre épisode du livre fait part d’un échange téléphonique surréaliste dans une chambre d’hôtel, en 2007. Alors que Stormy Daniels et Trump regardent une émission sur les requins, l’homme d’affaires reçoit un appel d’Hillary Clinton, alors en campagne contre Barack Obama pour la candidature démocrate : “Il a eu toute une conversation sur la course électorale, mentionnant à plusieurs reprises ‘notre plan’ […]. Même lorsqu’il était au téléphone avec Hillary, son attention n’arrêtait pas de se porter sur les requins.”

L’achat de son silence, au soir de l’élection présidentielle, en échange de 130 000 dollars est en toile de fond de Full Disclosure. Sa date de parution n’a pas encore été dévoilée, mais le livre vient s’ajouter à d’autres publications compromettantes pour le président. Fear, l’enquête de Bob Woodward, et la tribune anonyme publiée dans le New York Times ont ébranlé Donald Trump en l’espace de quelques jours : “Le roman intervient des semaines au cours desquelles la Maison-Blanche s’est débattue pour démystifier le portrait d’un président incompétent et dépassé”, rappelle The Guardian.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article