Patachou, une grande dame de la chanson

Publié le par Ici Radio-Canada

Henriette Ragon, plus connue sous le nom d'artiste Patachou, nous a quittés le 30 avril dernier à 96 ans. Également comédienne et découvreuse de talents, cette grande interprète à la voix rauque et sensuelle a été une personnalité incontournable de la scène musicale parisienne dans les années 1950-1960.  

Patachou, une grande dame de la chanson

En 1946, elle ouvre une pâtisserie avec son mari à Montmartre. Deux ans plus tard, elle gère un restaurant qui prendra rapidement des allures de cabaret. À la demande des clients, il lui arrive de chanter quelques refrains populaires en fin de soirée, mais c'est Maurice Chevalier, qui habite tout près, qui l'encourage à chanter. Il la baptise Lady Patachou. En 1950, elle s'impose en assurant la première partie d'Henri Salvador.

Rencontre avec Brassens 

En 1952, elle rencontre un jeune auteur-compositeur de talent, Georges Brassens. Il lui présente quelques chansons dans l'espoir qu'elle accepte de les interpréter. Séduite par la qualité des textes de celles-ci, elle en ajoute tout de suite quelques-unes à son répertoire, mais le pousse également à les chanter lui-même. Elle le prend sous son aile et lui présente Jacques Canetti, l'un des hommes les plus influents de la musique à l'époque. Il signe un contrat, il enregistre ses premiers disques et il part en tournée avec Patachou et les Frères Jacques. L'année suivante, il monte sur la scène du Bobino. 

Les années cabaret 

Audacieuse et généreuse, elle aime lancer la carrière de nouveaux talents en interprétant leurs textes ou en les accueillant dans son cabaret. En 1954, elle invite un certain Brel à se produire chez elle, puis, se succéderont d'autres grands artistes tels que Guy Béart, Léo Ferré, Hugues Aufray, Claude Nougaro et Michel Sardou. Après avoir parcouru le monde et séjourné aux États-Unis dans les années 1960, elle prend la direction du cabaret de la tour Eiffel en 1969. Elle prend sa retraite en 1979, mais remonte une dernière fois sur scène en 1985 pour un spectacle d'adieux. 

Élizabeth Gagnon consacre une partie de l'émission à cette grande dame de la chanson, nous parle de son parcours hors du commun et nous fait entendre quelques-uns de ses plus grands succès. 

Patachou chante Brave Margot de Brassens 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article