La maladie emporte le patron du GRU: Igor remplace Igor

Publié le par Perspectives Med

La maladie emporte le patron du GRU: Igor remplace Igor

Igor Korobov, patron du renseignement militaire russe (GRU), est mort mercredi, à 62 ans, «des suites d’une longue maladie». Il avait été nommé en 2016 à la place d’Igor Sergoun, mort lui aussi à 58 ans d’une crise cardiaque survenue dans une maison de repos du FSB, selon Moscou. Le remplaçant de Korobov a été désigné dans la foulée. Il s’agit du vice-amiral Igor Kostioukov, 57 ans, qui était jusque-là le premier adjoint de Korobov, et qui aurait déjà pris de facto les rênes du renseignement militaire depuis quelques mois, quand la «maladie grave» de Korobov s’était déclarée.

La maladie emporte le patron du GRU Igor remplace Igor

La maladie emporte le patron du GRU Igor remplace Igor

Korobov dirigeait une agence restée largement dans l’ombre jusqu’à sa nomination. En 2010, le GRU (abréviation signifiant «Agence de renseignement principale») a été renommé «Quartier général de l’état-major des forces armées», avec un acronyme russe si improbable (GUGSVSRF) que GRU est resté d’usage courant. Leur emblème fut jusqu’à 2010 une chauve-souris recouvrant le globe terrestre.

L’organisation possède ses propres forces spéciales pour les opérations clandestines. Ce qui distingue le GRU des deux autres agences de renseignement russe, c’est une plus grande prise de risques.

Formellement, Korobov avait pour tâche principale les opérations contre les groupes terroristes et militants en Syrie. Et notamment celle d’empêcher le retour en Russie des islamistes radicaux partis combattre en Syrie et en Irak. A ce titre, il s’était rendu à Washington en février 2018 avec les responsables d’autres agences de renseignement russe (FSB et SVR) pour rencontrer le renseignement américain.

Début novembre, Vladimir Poutine a félicité le GRU pour avoir «porté un coup dur aux terroristes» en Syrie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article