Italie : Procès Ruby : Imane Fadil est décédée de causes naturelles

Publié le par Maghreb Online

Italie : Procès Ruby : Imane Fadil est décédée de causes naturelles

Il avait été question d’assassinats d’État et d’histoires d’espionnage. Mais le mystère de la mort d’Imane Fadil (photo), témoin clé du procès Ruby contre Silvio Berlusconi, a duré quatre mois.

En fait, depuis hier sur l’affaire, il existe une certitude, formulée sur papier par les experts du bureau du procureur de Milan, selon laquelle « il n’y a aucun élément à l’appui des hypothèses de mort non naturelle ».

En résumé, les conclusions du long et détaillé rapport affirment sans hésitation apparente qu’il n’y aurait rien d’anormal dans la mort de la jeune femme, encore moins qu’on puisse parler, comme cela a été fait dans l’immédiateté des faits, d’un cas probable d’empoisonnement. Ces doutes ont été provoqués par les premiers tests médicaux qui ont révélé de fortes concentrations de métaux lourds dans le sang de Fadil.

Imane Fadil, mode originaire du Maroc est décédée au mois de mars 2019 d’une mystérieuse maladie. Son implication en tant que principal témoin dans le procès contre l’ancien président italien a déchaîné beaucoup de rumeurs sur les cause de son décès.

Une activiste politique marocaine et ancienne député de Força Italia, Fouad Sbaï, a accusé le consulat marocain à Rome d’être derrière la mort d’Imane et pointé du doigt ses méthodes diplomatiques basées sur le rapprochement des personnalités moyennant la prostitution de jeunes filles marocaines stagiaires au Consulat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article