Près de Caen. Une bombe de la Seconde Guerre mondiale désamorcée en une matinée

Publié le par Ouest-France par Benoît Lascoux

Une bombe de l’aviation américaine datant de la Seconde Guerre mondiale a été désamorcée ce dimanche 30 juin 2019, à Colombelles. 1 800 personnes ont été évacuées. Elles ont pu regagner leur domicile dans l’heure de midi.

La bombe qui a été désamorcée était située juste sous une canalisation de gaz. | OUEST-FRANCE

La bombe qui a été désamorcée était située juste sous une canalisation de gaz. | OUEST-FRANCE

Reportage

« Nous nous assurons qu’il n’y a plus personne dans les maisons en frappant à la porte. Si elles sont occupées, nous demandons aux habitants d’évacuer. S’ils ne veulent pas, nous leur demandons de signer une décharge de responsabilité et de surtout de rester calfeutrés à l’intérieur. »

Il est près de 8 h 30, dimanche 30 juin 2019, rue Maurice-Fouques, à Colombelles, aux portes de Caen. Ce policier fait partie des dizaines de membres des forces de l’ordre à être missionnés dans le cadre d’une opération de désamorçage d’une bombe d’aviation américaine datant de la Seconde Guerre mondiale.

Depuis 8 h, une zone située dans un rayon de 400 m autour de l’endroit où repose l’engin explosif a été évacuée. Cette bombe de 222 kg, 119 cm de longueur et 36 cm de diamètre avait été mise au jour lors de travaux réalisés sur la voie publique, à proximité de commerces, en plein centre bourg, le 23 avril.

Un périmètre de sécurité d’un rayon de 400 m autour de l’endroit où a été retrouvée la bombe a été mis en place dès 8 h dimanche 30 juin 2019. | OUEST-FRANCE

Un périmètre de sécurité d’un rayon de 400 m autour de l’endroit où a été retrouvée la bombe a été mis en place dès 8 h dimanche 30 juin 2019. | OUEST-FRANCE

Belote

Dans les rues concernées par le périmètre sécurité, plus une seule âme qui vive. Les volets des habitations ont été fermés par leurs occupants, les fenêtres laissées ouvertes. Au total, près de 800 habitations ont été « abandonnées » vers 8 h, heure de la mise en place des opérations. Ils sont près de 1 800 Colombellois à avoir quitté les lieux.

Près de 1 800 personnes ont été évacuées. 74 d’entre elles ont trouvé refuge au centre d’accueil installé dans une salle du gymnase Hidalgo. | OUEST-FRANCE

Près de 1 800 personnes ont été évacuées. 74 d’entre elles ont trouvé refuge au centre d’accueil installé dans une salle du gymnase Hidalgo. | OUEST-FRANCE

Soixante-quatorze d’en eux ont trouvé refuge au centre d’accueil installé dans une salle du gymnase Hidalgo, sur le plateau. « J’avais été prévenue de cette opération au Centre communal d’action sociale », explique Nanou, qui participe à une partie de belote pour tuer le temps. Pour certains des évacués, l’exercice est connu. Le dimanche 28 janvier 2018, une bombe de la Seconde Guerre mondiale de 460 kg avait déjà été désamorcée, avenue du Régiment-de-la-Chaudière, à Colombelles.

Cinquième opération de désamorçage en 2019 dans le Calvados

Près de Caen. Une bombe de la Seconde Guerre mondiale désamorcée en une matinée

« On estime à 20 % les munitions de guerre qui n’ont pas explosé, rappelle Sandy Voyen, chef du service interministériel de défense et protection civile à la préfecture du Calvados. Les experts estiment à 700 ans le temps encore nécessaire pour les retrouver toutes. En 2019, il s’agit déjà de la cinquième opération de désamorçage dans le Calvados. Nous en menons en moyenne 4 par an. »

9 h 45. À l’endroit où la bombe a été retrouvée, les trois démineurs du centre interdépartemental de déminage de Caen sont en place. Ils sont rompus à l’exercice mais restent toujours vigilants. La difficulté du jour ? « La bombe est située juste en dessous d’une canalisation de gaz (l’alimentation a été coupée par des agents GRDF), explique Philippe, un des démineurs. Elle nous empêche d’accéder à la bombe avec nos outils. Elle possède 110 kg d’explosifs. Nous estimons entre 2 heures et 4 heures notre temps d’intervention. »

À 11 h 30, la bombe était neutralisée. Le périmètre de sécurité a été levé vers 12 h 45.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

corine 09/07/2019 15:24

je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies . J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois . J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et me suggéré a ce qu'on se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines.(pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres) Vous pouvez le contacter sur: son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69 son site internet: www.grand-maitre-ishaou-13.webself.net