Beaucoup d'émotion pour les commémorations du 75e anniversaire du massacre d'Oradour-sur-Glane

Publié le par France 3 Nouvelle Aquitaine par H.Abalo - F.Petit - A.Demars - F.Clapeau

Ce 10 juin 2019, Oradour-sur-Glane commémorait le 75e anniversaire du massacre perpétré par les SS de la  Das Reich, le 10 juin 1944, dans ce petit village de Haute-Vienne. 642 enfants, femmes et hommes ont péri, fusillés ou brûlés vifs. 

Les commémorations du 75e anniversaire du massacre d'Oradour-sur-Glane ont débuté à 14 h ce lundi 10 juin  2019.

Depuis le lendemain de la guerre, le rituel n'a presque pas évolué : une messe célébrée en l'église du nouvel Oradour à 14h puis, à partir de 16 h, marche silencieuse et dépôts de gerbes aux différents monuments aux morts, recueillement à l'ancienne église, au Champ de foire et au Tombeau des Martyrs. 

Retour sur cette journée avec Annaïck Demars et Mathieu Dégremont :

19h : réaction de Robert Hebras, dernier survivant, et Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées.

17h15 - Robert Hébras "A l'année prochaine... peut-être..."

Robert Hébras est le dernier survivant du massacre d'Oradour. Aujourd'hui âgé de 93 ans, il ne retournera plus dans les ruines village martyr, à part pour les commémorations. "A l'année prochaine... peut-être, vu mon grand âge...ça se terminera...Pardonnez mon émotion..." a-t-il déclaré avant de demander une minute de silence en hommage aux 642 victimes. 

Dans cette église d'Oradour-sur-Glane, 243 femmes et 207 enfants ont trouvé la mort, brûlés vifs. Chaque année, ce moment de recueillement suscite une émotion particulière. 

Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne, Philippe Lacroix, maire d'Oradour-sur-Glane, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des armées, Claude Milord, président de l'association des familles de martyrs ainsi que les débutés Sophie Beaudouin-Hubière, Jean-Baptiste Djebbari et Marie-Ange Magne lors du recueillement à l'église d'Oradour le 10 juin 2019 / Franck Petit - France 3 Limousin

Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne, Philippe Lacroix, maire d'Oradour-sur-Glane, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des armées, Claude Milord, président de l'association des familles de martyrs ainsi que les débutés Sophie Beaudouin-Hubière, Jean-Baptiste Djebbari et Marie-Ange Magne lors du recueillement à l'église d'Oradour le 10 juin 2019 / Franck Petit - France 3 Limousin

16h50

L'arrivée de la marche silencieuse dans le village martyr. 

15h50

Allocution de  Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, devant la mairie d'Oradour-sur-Glane

    Au nom du gouvernement, je suis venue dire l'affection de toute une nation pour Oradour [...]On ne ressort pas indemne de ce cheminement au bord du néant. 

Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées. Oradour-sur-Glane, le 10 juin 2019. / Christophe Bodin - France 3 Limousin

Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées. Oradour-sur-Glane, le 10 juin 2019. / Christophe Bodin - France 3 Limousin

Robert Hébras, dernier survivant d'Oradour, en compagnie de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées le 10 juin 2019 à Oradour-sur-Glane / Christophe Bodin - France 3 Limousin

Robert Hébras, dernier survivant d'Oradour, en compagnie de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées le 10 juin 2019 à Oradour-sur-Glane / Christophe Bodin - France 3 Limousin

Robert Hébras, dernier survivant d'Oradour en compagnie de Sophie Beaudoin-Hubière, députée LREM de Haute-Vienne

Robert Hébras, dernier survivant d'Oradour en compagnie de Sophie Beaudoin-Hubière, députée LREM de Haute-Vienne

14 h , la messe

La cérémonie a donc débuté à 14H avec une célébration eucharistique :

Dans notre édition de midi ce lundi 10 juin, Claude Milord, président de l'association des familles de martyrs, est revenu sur la necessité d'améliorer l'information des visiteurs. 

Pour ce 75e anniversaire, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, présidera la cérémonie.

Le 10 juin 1944, 642 enfants, femmes et hommes ont été tués à Oradour-sur-Glane pas les hommes de la division SS Das Reich. Les hommes ont été fusillés dans les granges, les femmes et les enfants, brûlés vifs dans l'église. Il s'agit d'un plus important massacre de civils commis par les SS pendant la Seconde Guerre mondiale en France. 

Le dernier d'Oradour

Seuls 5 hommes et une femme, promis à une mort certaine, survivront à cet acte de barbarie.

Ils ont échappé au massacre

Une trentaine d'habitants d'Ordaour-sur-Glane ont échappé au massacre, soit en fuyant, soit en se cachant. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article