Décès de Grand-père Dobri, mendiant et principal donateur de l’Église bulgare

Publié le par Ouest-France

Grand-père Dobri Dobrev était le mendiant le plus connu de Bulgarie. Après son décès mardi, des voix s'élèvent pour demander sa sanctification. Les médias du pays avaient mis en avant sa démarche visant à recueillir de l’argent pour la rénovation des églises.

Longue barbe blanche en bataille, éternellement vêtu d’un manteau noir raccommodé, il mendiait notamment dans la grande cathédrale de Sofia | AFP

Longue barbe blanche en bataille, éternellement vêtu d’un manteau noir raccommodé, il mendiait notamment dans la grande cathédrale de Sofia | AFP

Mendiant et plus généreux donateur de l’Église bulgare, Grand-père Dobri, chéri par de nombreux fidèles, est décédé mardi à l’âge de 103 ans, a annoncé l’Église orthodoxe.

Grand-père Dobri Dobrev, dont le prénom et le nom viennent du mot « bonté » et que beaucoup de Bulgares qualifiaient de saint, s’était consacré depuis des décennies à recueillir de l’argent pour la rénovation des églises.

Plusieurs dizaines de milliers d'euros de dons

Longue barbe blanche en bataille, éternellement vêtu d’un manteau noir raccommodé, il mendiait notamment dans la grande cathédrale de Sofia, Alexandre Nevski, à laquelle il avait donné plus de 40 000 leva (20 000 €).

Plusieurs monastères et églises du pays avaient confirmé avoir reçu des sommes allant de 2 500 à 10 000 € chacun.

Son portrait dans l’est de Sofia | AFP

Son portrait dans l’est de Sofia | AFP

Dans son pays où la corruption est un phénomène endémique, Grand-père Dobri a acquis sa popularité grâce aux médias et aux réseaux sociaux qui rendaient hommage à son désintéressement. Son portrait portant un cierge, œuvre de graffiteurs, orne le mur d’un bâtiment de dix étages dans l’est de Sofia.

Des admirateurs proposent sa canonisation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article