Corses et Allemands réunis pour commémorer les morts de la Seconde Guerre mondiale

Publié le par Corse Matin

C'est sous la pluie que les représentants français et allemands de la Volksbund, l'association d'entretien des sépultures militaires allemandes, en compagnie également d'élus locaux et de représentants de l'Etat, s'étaient réunis au cimetière militaire allemand de Bastia, afin de rendre hommage aux soldats disparus lors des deux conflits mondiaux, tout en célébrant les 50 ans de la création du cimetière.

Corses et Allemands réunis pour commémorer les morts de la Seconde Guerre mondiale

"Les morts n'ont pas de nationalité, ils n'ont pas de religion. Leur mémoire ne doit jamais être oubliée", a évoqué dans son éloge, Joerg Raab, représentant de la Volksbund, venu spécialement de Bavière.

Les hommages se sont poursuivis pendant près d'une heure. "La Corse occupe une place importante dans l'histoire de la résistance et de la libération. Elle a été la première région à être libérée par ses habitants et par les troupes françaises, sans le soutien direct des forces anglo-américaines." Soulignait hier Bruno Scherrer, directeur technique France de la Volksbund. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, du 9 septembre au 4 octobre, plus de 1000 soldats allemands furent tués et près de 600 capturés. La résistance perdit de son côté 170 morts et comptât près de 300 blessés. Pour rappel, le cimetière fut érigé le 13 septembre 1969. Cet anniversaire était également l'occasion de convier de nombreux journalistes allemands à travers un voyage de presse, une première depuis 1972.

Après l'office effectué en français et en allemand par un aumônier militaire allemand, la cérémonie s'est terminée par le traditionnel dépôt de gerbes au pied du monument aux morts.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article