Intervention militaire en Syrie. L'Union européenne réflechit à de possibles sanctions contre la Turquie

Publié le par Ouest-France

La question des sanctions contre la Turquie sera débattue au Conseil européen des 17 et 18 octobre, a annoncé ce vendredi la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin.

La secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin

La secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin

La question des sanctions contre la Turquie, qui intervient militairement en Syrie, sera débattue au Conseil européen des 17 et 18 octobre, a déclaré ce vendredi la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin.

« Des sanctions de l'UE contre la Turquie sont sur la table. Ce sera débattu au Conseil européen la semaine prochaine », a dit Amélie de Montchalin sur France Inter. « Vous imaginez bien que l'on ne va pas rester impuissant face à une situation qui non seulement est absolument choquante pour les civils, qui est choquante pour les forces syriennes qui ont depuis cinq ans accompagné les travaux de la coalition (contre le groupe Etat islamique), mais (...) surtout choquante pour la stabilité de la région  », a-t-elle ajouté. « Aujourd'hui, rien n'est fermé, tout se discute », a insisté Amélie de Montchalin.

Les forces turques ont lancé mercredi une offensive dans les territoires du Nord-Est syrien tenus par les miliciens kurdes, poussant la population à fuir par milliers. L'opération a été dénoncée par les Européens, qui ont réclamé son arrêt immédiat. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a réagi en menaçant jeudi de laisser les 3,6 millions de Syriens réfugiés en Turquie partir vers l'Union européenne.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article