Mort de Charlie Cole, photographe de "l'homme au char" de Tiananmen

Publié le par Orange avec AFP-Services

Le cliché du "Tank man" avait été l'un des symboles de la répression par l'armée chinoise des manifestations pro-démocratie qui avaient embrasé Pékin en 1989.

Des tanks de l'armée chinoise place Tiananmen, le 6 juin 1989 MANUEL CENETA / AFP FILES / AFP

Des tanks de l'armée chinoise place Tiananmen, le 6 juin 1989 MANUEL CENETA / AFP FILES / AFP

Le photographe américain Charlie Cole, auteur d'une des célèbres images du manifestant inconnu bloquant une colonne de chars chinois lors de la répression des manifestations de la place Tiananmen en juin 1989, est décédé à l'âge de 64 ans, a t-on confirmé vendredi 13 septembre. Originaire du Texas, Charlie Cole résidait depuis de nombreuses années dans l'île indonésienne de Bali, où il est décédé la "semaine dernière", précisent plusieurs sources dont la BBC.

Charlie Cole avait été honoré en 1990 du prix World Press de la photo de l'année pour son cliché de "Tank man" (l'Homme au char), surnom de l'homme resté anonyme s'efforçant de faire barrage à la progression d'une colonne d'au moins 17 chars le 5 juin 1989. Cole avait pris cette photo à la fin de la répression par l'armée chinoise des manifestations en faveur de la démocratie qui s'étaient déroulées pendant sept semaines, centrées sur la place Tiananmen à Pékin. Cette répression avait fait des centaines, voire plus d'un millier de morts.

Côté gouvernement français, le ministre de la Culture Frank Riester avait rendu hommage au photographe dès le 5 septembre dernier, à l'occasion d'un festival de photojournalisme.

"Tank Man", devenue une des images les plus emblématiques du XXe siècle, reste largement méconnue en Chine en raison de la censure. L'instant a été photographié et filmé par plusieurs autres journalistes. Une autre image de la scène, prise par le journaliste de l'agence Associated Press Jeff Widener depuis le balcon d'un hôtel, avait pour sa part été nominée pour un prix Pulitzer. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article