Vrignault Teddy

Publié le par Mémoires de Guerre

Teddy Vrignault est un humoriste et acteur français, né le 22 novembre 1928 à Paris, disparu le 1er novembre 1984. Déclaré mort le 1er novembre 2004.

Vrignault Teddy
Vrignault Teddy

Carrière

Avec André Gaillard, il forme à partir de 1953 le duo d'humoristes Les Frères ennemis, en vogue dans les années 1960 et 1970 en France. La carrière du duo d'humoristes devient très difficile au début des années 1980, lorsque de nombreux nouveaux jeunes comiques émergents investissent les plateaux de télévision (Coluche, Thierry Le Luron, puis Michel Leeb, Patrick Sébastien, Chevalier et Laspalès, etc.). De même, les propositions de rôles secondaires, auxquels ils sont habitués au cinéma, se raréfient dès le milieu des années 1970.

Le 1er novembre 1984, Teddy Vrignault quitte son domicile au volant de sa Peugeot 504, de couleur bronze métallisé et au toit noir. Il disparaît alors totalement, sans laisser la moindre trace. Au cours de l'enquête, son épouse dira n'avoir rien remarqué de particulier chez lui à ce moment-là et qu'il avait l'air tout à fait normal. En dépit de longues recherches, cette disparition, qui mit fin au tandem « Les Frères ennemis », n'a jamais été expliquée. 

Dans les années 1990, son compère André Gaillard participe à l'émission de Jacques Pradel Perdu de vue dans l'espoir de découvrir de nouveaux éléments, mais en vain. On n'a jamais retrouvé aucune trace, ni du comédien, ni de sa voiture. Le décès de Teddy Vrignault est prononcé le 1er novembre 2004, soit vingt ans après sa disparition, ainsi que le prévoit la loi dans les cas de disparition non résolus. 

Filmographie

  • 1959 : La Belle et l'empereur de Axel von Ambesser
  • 1964 : Cherchez l'idole de Michel Boisrond
  • 1965 : Calembredaines (TV) de Maurice Chateau
  • 1972 : Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil de Jean Yanne
  • 1973 : Elle court, elle court la banlieue de Gérard Pirès
  • 1973 : Moi y'en a vouloir des sous de Jean Yanne
  • 1973 : Je sais rien, mais je dirai tout de Pierre Richard
  • 1974 : Les Chinois à Paris de Jean Yanne
  • 1974 : Les Quatre Charlots mousquetaires d'André Hunebelle

Théâtre

  • 1957 : Péricles, prince de Tyr de William Shakespeare, mise en scène René Dupuy, théâtre de l'Ambigu
  • 1958 : Les Matadors de Marcel Marceau, théâtre de l'Ambigu
  • 1959 : La Cathédrale de René Aubert, mise en scène Pierre Valde, théâtre Hébertot
  • 1960 : Le Mobile d'Alexandre Rivemale, mise en scène Jean-Pierre Grenier, théâtre Fontaine
  • 1961 : Liliom de Ferenc Molnár, mise en scène Jean-Pierre Grenier, théâtre de l'Ambigu
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article