Décès à 107 ans de Lucette Destouches, veuve de l’écrivain Céline

Publié le par Ouest-France

58 ans après la mort de son célèbre mari, Lucie Destouches s’est éteinte « paisiblement » à Meudon.

58 ans après la mort de son célèbre mari, Louis-Ferdinand Céline, Lucette Destouches s'est éteinte "paisiblementé à Meudon. - Archives

58 ans après la mort de son célèbre mari, Louis-Ferdinand Céline, Lucette Destouches s'est éteinte "paisiblementé à Meudon. - Archives

Lucette Destouches, la veuve de l’écrivain Céline, est décédée dans la nuit de jeudi à vendredi à l’âge de 107 ans à Meudon (Hauts-de-Seine), dans la maison où elle vivait depuis octobre 1951, a-t-on appris ce vendredi 8 novembre 2019 auprès de David Alliot, spécialiste de l’œuvre de l’auteur du « Voyage au bout de la nuit » et proche de l’épouse de l’auteur.

« Lucette Destouches est décédée paisiblement cette nuit dans son sommeil », a indiqué le biographe de celle qu’on appelait couramment « Madame Céline ».

Ancienne danseuse, Lucette Destouches a sacrifié sa vie à Louis-Ferdinand Céline, plaidant sans relâche pour que la postérité soit indulgente avec son génie de mari qui ne lui a pourtant pas rendu l’existence facile.

« C’était ma féerie », écrivait à propos de sa femme l’auteur du « Voyage au bout de la nuit » (1932) et de « Mort à crédit » (1936), mais aussi de pamphlets violemment antisémites.

Née Lucie Almansor, elle avait rencontré l’écrivain (de 20 ans son aîné) en 1936 dans un studio de danse.

Mariée avec lui en 1943, elle a partagé sa vie jusqu’à la mort du romancier en 1961. Elle vivait toujours dans leur maison de Meudon, récemment mise en vente, mais dont elle gardait l’usufruit.

Elle recevait régulièrement chez elle le tout-Paris des lettres venu écouter ses souvenirs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article