Lesneven. Le casque de la guerre 14-18 retrouve sa place

Publié le par Ouest-France

Passionné d’histoire, Alan avait choisi d’offrir un casque d’artilleur de la marque « Adrian » à un ami… Ce casque va finalement retourner dans la famille de son propriétaire.

Allant Roche, à gauche, donne un dernier coup d'oeil au casque qu'il avait offert à Laurent Favé... Ce cadeau va, ce 11 novembre, prendre la route du Nord, pour retrouver la famille de l'artilleur, qui en était le propriétaire... Un vrai passage d'histoire | Ouest-France

Allant Roche, à gauche, donne un dernier coup d'oeil au casque qu'il avait offert à Laurent Favé... Ce cadeau va, ce 11 novembre, prendre la route du Nord, pour retrouver la famille de l'artilleur, qui en était le propriétaire... Un vrai passage d'histoire | Ouest-France

« Nous sommes un groupe d’amis à nous intéresser à l’histoire. Nous cherchons à créer notre petite collection. » Laurent Favé et Alan Roche sont deux amis qui partagent la même passion. Aussi, les fêtes de fin d’année approchant, Alan croyait avoir trouvé le cadeau idéal pour marquer l’événement. « Un jour, sur un forum, j’ai vu ce casque. Je l’ai acheté dans la seule pensée qu’il conviendrait à la collection de Laurent », se souvient Alan Roche.

Surprise : « Contrairement aux étrangers, il est très rare que les Français aient leur nom sur le casque. Nous nous trouvions avec le patronyme de l’artilleur Daeldyck. » Alan et Laurent décident que cela mérite quelques recherches. « Dans le fond, nous voulons être des passeurs d’histoire. L’envie de transmettre à la génération future est notre moteur principal… » Et, ils vont être servis : « Si le nom de famille '' Daeldyck '' est plutôt d’origine Belge (Flandres) ; nos recherches arrivent rapidement à l’artilleur Léon Gaston Alfred Daeldyck. Il s’agit bien d’un Français. »

Des contacts avec Marine, l’arrière-petite-fille

Les deux amis apprennent qu’il est né le 9 mai 1892, à Bourbourg, dans le Nord-Pas-de-Calais. Il est décédé le 29 mai 1970, à l’âge de 78 ans, à Hellemmes, toujours dans le 59. Ils apprennent en plus que la personne en question a été, en 1917, Brigadier au 261° régiment d’artillerie… De quoi approfondir les recherches… Et trouver sa famille.

« Lilloise d’une trentaine d’années, Marine est l’arrière-petite-fille de Léon Gaston Alfred. » Alan est le premier à rentrer en contact avec elle. « Au début, on sentait qu’elle se méfiait de cette histoire », explique-t-il. Rapidement, elle comprend néanmoins que son contact Finistérien n’est « Pas là pour faire une affaire. » Le but d’Alan et de Laurent n’étant finalement que de remettre ce " trésor " à la famille de son authentique porteur.

Le casque gravé restera dans l’histoire

« Cette histoire, très simple finalement, va permettre de s’approprier l’histoire, la grande histoire. » Nicolas Kermarrec, l’organisateur des 75 ans de la libération de Lesneven, en août dernier, ami des deux passeurs d’histoire approuve « ce nouveau lien entre deux territoires… »

Ce 11-Novembre, le casque de Léon Gaston Alfred Daeldyck va reprendre sa place auprès d’une famille Nordiste… Ce cadeau d’Alan à Laurent… Les deux amis s’en souviendront.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article