Rennes. Guerre 14-18 : le poilu Henri Oberthür a dessiné sa captivité

Publié le par Ouest-France par Pascal Simon

Cent ans après la Première guerre mondiale, Jean-Paul Oberthür publie les courriers et dessins de son père, Henri, fait prisonnier à Verdun. Cet arrière-petit-fils du fondateur des imprimeries Oberthür, à Rennes, s’était engagé en 1915, alors qu’il avait à peine 17 ans, et fait prisonnier dès juin 1916, à Verdun. À découvrir ce samedi 13 janvier 2018, à la librairie Le Failler, à Rennes.

"Retour au camp avec un terrible Posten", c'est le titre d'un des dessins publiés dans la livre "Un de Verdun" | D.R.

"Retour au camp avec un terrible Posten", c'est le titre d'un des dessins publiés dans la livre "Un de Verdun" | D.R.

Oberthür, un nom qui parle aux Rennais. Celui de François-Joseph, en premier lieu, fondateur en 1852 des imprimeries historiques. Cette fois, c’est Henri, l’un des arrière-petits-fils du célèbre imprimeur, que l’on découvre à travers les pages d’un ouvrage.

Jean-Paul Oberthür, fils de Henri Oberthür, publie la correspondance et les dessins que son père adressait à ses parents. | PASCAL SIMON

Jean-Paul Oberthür, fils de Henri Oberthür, publie la correspondance et les dessins que son père adressait à ses parents. | PASCAL SIMON

« À la mort de papa, en 1983, j’ai conservé tous ses documents, livres et courriers, je ne pouvais pas les jeter. ». Dans une petite boîte en carton, Jean-Paul Oberthür retrouve toutes les lettres que son père avait écrites entre son engagement en 1915 et sa capture en juin 1916. Mais aussi un carnet de croquis, de dessins, de sa captivité en Allemagne.

Henri Oberthür dans son uniforme du 54e régiment d’infanterie (RI), régiment qu’il ne quittera plus jusqu’à Verdun. | D.R.

Henri Oberthür dans son uniforme du 54e régiment d’infanterie (RI), régiment qu’il ne quittera plus jusqu’à Verdun. | D.R.

Des pages, non dénuées d’humour, qui révèlent un joli coup de crayon. « C’est vrai, sourit Jean-Paul Oberthür. Je ne connaissais pas ce petit carnet. Papa dessinait parfaitement. »

Article complet à lire dans l’édition de Ouest-France Rennes du vendredi 12 janvier 2018.

Samedi 13 janvier 2018, à partir de 15h30, dédicace à la librairie Le Failler, 8-14 rue Saint-Georges, entrée libre. « Henri Oberthür » de Jean-Paul Oberthür, Un de Verdun, 174 pages, 27€. Contact de l’auteur et renseignements : 02 33 35 43 77 ou mail : mariel.oberthur@gmail.com

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article