40e anniversaire de la mort de John Wayne: les grands films du dernier des géants

Publié le par Le Figaro par Bertrand Guyard

VIDÉOS - Le plus emblématique «cow-boy» de l’histoire d’Hollywood nous a quittés le 11 juin 1979 à l’âge de 72 ans. En guise d’hommage posthume à sa carrière, 40 ans après sa disparition, Le Figaro livre un florilège de sa filmographie, de La Chevauchée fantastique aux Bérets verts en passant par L’Homme qui tua Liberty Valance.

L’acteur John Wayne est mort, il y a 40 ans, le 11 juin 1979. Le Figaro publie un florilège de ses meilleurs rôles. Sur la photo on le voit avec Claudia Cardinale lors du tournage du film «Le Plus Grand Cirque du monde». Rue des Archives/©Rue des Archives/Collection CSF

L’acteur John Wayne est mort, il y a 40 ans, le 11 juin 1979. Le Figaro publie un florilège de ses meilleurs rôles. Sur la photo on le voit avec Claudia Cardinale lors du tournage du film «Le Plus Grand Cirque du monde». Rue des Archives/©Rue des Archives/Collection CSF

Il était le dernier des géants américains. Le cow-boy, franc et massif, qui symbolisait la toute-puissance de l’empire du nouveau monde. Quand il faudra choisir un meneur d’hommes «yankee» pour incarner le lieutenant-colonel parachutiste Vandervoot pour Le Jour le plus long, Darryl Zanuck pensera aussitôt à lui. John Wayne est mort, il y a déjà quarante ans, le 11 juin 1979. De son vivant il était entré dans la légende. Et comme une sorte de testament, son dernier film, sorti trois ans avant sa disparition, s’intitulera Le Dernier des Géants.

La Chevauchée fantastique, La Rivière rouge, L’Homme qui tua liberty Valance... L’énoncé des grands films de John Wayne ressemble à s’y méprendre au générique de la fameuse Dernière Séance d’Eddy Mitchell. Le «Duke», comme on le surnommait Outre-Atlantique, dégainait toujours pour la bonne cause et gagnait à la fin. Il était le pionnier du Far-West, le héros idéal de la bannière étoilée. Avant Rambo, avant Sylvester Stallone, il deviendra un béret vert. Un chevalier sans doute et sans reproche.

En guise d’hommage au plus archétypal des comédiens d’hollywood Le Figaro offre ce florilège, en treize films, de La Chevauchée fantastique au Dernier des géants en passant par Rio Bravo, de la carrière de John Wayne.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article