Ancinnes. À Ancinnes, on commémore les résistants

Publié le par Ouest-France

Le parcours du 75e anniversaire de la Libération, a fait, une halte à Ancinnes, devant la stèle de la 2e DB, au lieu-dit Geneslay, où Dominique Foresto, maire, a accueilli Christophe Bayard.

Roger Doré, 97 ans, vétéran et porte-drapeau national de la 2e DB accompagné de Fabienne Labrette-Ménager, vice-présidente du conseil départemental, ont déposé une gerbe à la stèle du lieu dot Genslay, à Ancinnes. | OUEST-FRANCE

Roger Doré, 97 ans, vétéran et porte-drapeau national de la 2e DB accompagné de Fabienne Labrette-Ménager, vice-présidente du conseil départemental, ont déposé une gerbe à la stèle du lieu dot Genslay, à Ancinnes. | OUEST-FRANCE

« Si nous fêtons le 75e anniversaire de nos libertés, c’est grâce aux soldats de la 2e DB, Gaston Fievet, Gilbert Gobillot, soldats de 2e classe, à Dominique Missoffe, sergent-chef et Léon Pagnoux, adjudant, ainsi qu’aux armées alliées, explique le maire. À l’appel du général de Gaulle, en juin 1940, des Françaises, des Français, des femmes et des hommes de nos régions, de nos campagnes, de nos villages ne restent pas insensibles à cet appel et ne peuvent retenir leurs sentiments nationaux. Certains peuvent rejoindre l’Angleterre, mais d’autres restent. Ici, à Ancinnes, entre 1942 et 1943, un groupe de résistants s’organise. Il est composé de M. Lottin, (garagiste), André Malo, (agriculteur), M. Drecq (receveur de la poste) et l’abbé Lucon, (prêtre du village). Ils seront rejoints par le comte Arthur de Montalenbert ».

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article