La belle histoire de Christian Simon

Publié le par Mémoires de Guerre

Christian Simon présente son troisième roman en préparation depuis quatre ans. Photo NR

Christian Simon présente son troisième roman en préparation depuis quatre ans. Photo NR

Christian Simon, 72 ans, de Val-du-Mignon, ou précisément d’Usseau, présente son troisième livre. Après Roland des Bois et Usseau dans l’histoire, voici De souvenirs en confidences. Ce nouveau livre de plus de 420 pages est un roman autobiographique qui débute en 1899, le 6 février, à 15 h 11, date de naissance de son grand père maternel, Maurice Liret, avec notamment en toile de fond son village d’Usseau. Son acte de naissance, bizarrerie de l’histoire, est enregistré à la mairie de Mauzé en lieu et place de Prin-Deyrançon et sa vie est retracée depuis sa scolarité en passant par sa passion pour l’agriculture sur l’exploitation de 15 ha et ce jusqu’à nos jours où sont décrits tous ses descendants.

Il faut questionner son héritage 

Christian annonce qu’il est bon de fouiller dans le passé pour savoir d’où on vient et de comprendre où on va. Tout au long de cette partie intime, il ose extérioriser ses sentiments, ses doutes, ses joies et ses craintes. Tous les mots de ce livre sont gravés sur le papier devenant indélébile et faits pour être transmis aux générations futures.

Des souvenirs réveillés 

L’écriture de ce livre a réveillé en lui des souvenirs, des tourbillons et des émotions enfouies au plus profond de sa mémoire. Et de citer une phrase de Jean Renoir : « Les seuls moments importants d’une vie sont ceux dont on se souvient ». Car demain arrive toujours trop vite et la page où l’on meurt est déjà devant nos yeux. La chance qui lui a été donnée est d’avoir pu s’épanouir au sein d’une famille unie et aimante entre un père, son héros, résistant de la première heure et une mère courage qui ont su lui transmettre du mélange d’enthousiasme, d’abnégation et de faire face quoiqu’il puisse arriver.

De nos jours, il est entouré de son adorable petite sœur, de ses frères formidables Jean-Luc et Patrick qui ont sans cesse alimenté sa joie de vivre et qui continuent de le faire avec la même énergie comme la flamme de la communion fraternelle. Sans compter son épouse Nicolle et ses enfants Erwan et Julien, accompagnés de leur épouse qui sont aussi son rayon de soleil ainsi que ses petits enfants Antoine et Camille et qui le plongent dans la Fontaine de Jouvence.

C’est donc un roman de gratitude qui reflète la parfaite harmonie entre toutes ses connaissances dans son petit village « gaulois » qui a su l’enchanter. Cet ouvrage est illustré de photos retraçant la vie de toute sa famille et des lieux tant aimés depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours.

Dorénavant il va entreprendre quelques recherches généalogiques qui pourraient apporter de précieux éclairages sur le passé car comme il le dit : « Il faut du courage pour avoir du courage ». Peut-être un quatrième livre dans les cartons ? 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article