Enquête Affaire Fourniret : les fouilles suite aux indications de Monique Olivier n'ont rien donné

Publié le par L'Yonne Républicaine par Cindy Bonnaud

Des fouilles ont eu lieu ce mercredi 3 octobre, à partir du début d'après-midi jusqu'à la tombée de la nuit, dans un bois, situé à deux pas du village de Saint-Cyr-les-Colons, à hauteur de La Rigole. Dans l’espoir de retrouver le corps de Marie-Angèle Domece. Mais les recherches sont restées vaines. 

Des fouilles ont eu lieu jusqu'à la tombée de la nuit ce mercredi 3 octobre, à hauteur du lieu-dit La Rigole (Saint-Cyr-les-Colons). © Jérémie FULLERINGER

Des fouilles ont eu lieu jusqu'à la tombée de la nuit ce mercredi 3 octobre, à hauteur du lieu-dit La Rigole (Saint-Cyr-les-Colons). © Jérémie FULLERINGER

Le dispositif a été levé en début de soirée. Les fouilles entreprises dès le début d'après-midi de ce mercredi 3 octobre, dans un puits, dans un bois, à quelques mètres du village de Saint-Cyr-les-Colons, ont pris fin. Et se sont révélées infructueuses, selon nos informations. 

Des pompiers du Grimp avaient rejoint les unités du groupement de gendarmerie de l'Yonne pour effectuer ces recherches. 

Ces nouvelles investigations faisaient suite aux déclarations de Monique Olivier, l’ex-femme et complice de Michel Fourniret, qui avait conduit, ce mardi 2 octobre, les enquêteurs et la juge d’instruction dans ce même lieu.

En rouge, le périmètre approximatif des fouilles qui ont eu lieu jusqu'à la tombée de la nuit, ce mercredi 3 octobre, à hauteur du lieu-dit La Rigole (Saint-Cyr-les-Colons). Capture d'écran Google Maps.

En rouge, le périmètre approximatif des fouilles qui ont eu lieu jusqu'à la tombée de la nuit, ce mercredi 3 octobre, à hauteur du lieu-dit La Rigole (Saint-Cyr-les-Colons). Capture d'écran Google Maps.

Son avocat, Richard Delgenes, a indiqué, ce mercredi matin, à l’issue de la mise en situation de sa cliente qu’elle avait « donné des éléments importants pour découvrir le corps de Marie-Angèle Domece ».

Confrontation

D'autres recherches pourraient s'effectuer à moyen terme, en fonction des nouvelles avancées du dossier. Toutefois, la prochaine étape, pour le conseil de Monique Olivier, c'est la confrontation avec Michel Fourniret. « Je ne sais pas quand, mais on ne va pas y échapper. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article