Décès à 84 ans du comédien Claude Brasseur

Publié le par Le Parisien

Son agent a annoncé ce mardi le décès de ce géant du cinéma français. Des « Nouvelles Aventures de Vidocq » à « La Guerre des polices », en passant par « La Boum » ou « Camping », il a marqué des générations entières.

Le comédien Claude Brasseur, ici en 2006, est décédé mardi à l’âge de 84 ans.  Le Parisien/Olivier Lejeune

Le comédien Claude Brasseur, ici en 2006, est décédé mardi à l’âge de 84 ans. Le Parisien/Olivier Lejeune

Des rôles inoubliables et une carrière de plus de 60 ans, sur les écrans et sur les planches. Le comédien Claude Brasseur est décédé ce mardi, à l'âge de 84 ans.

« Claude Brasseur est décédé ce jour dans la paix et la sérénité entouré des siens. Il n'a pas été victime du Covid. Il sera inhumé à Paris dans le respect des règles sanitaires », a annoncé son agent, Elisabeth Tanner, à la tête de l'agence Time Art.

Acteur au regard vif et au sourire qui le rendait immédiatement sympathique, il avait tourné dans plus de 100 films et obtenu deux César, celui du meilleur acteur dans un second rôle en 1977 pour « Un éléphant ça trompe énormément » et de meilleur acteur en 1980 pour « La Guerre des polices ».

Le succès populaire, Claude Brasseur l'avait aussi connu avec des films ancrés dans la mémoire collective, que ce soit « La Boum » ou la série des « Camping ».

Issu d'une lignée d'acteurs et père d'Alexandre, lui aussi comédien, il avait aussi eu une importante carrière au théâtre ou à la télévision, marquant des générations en incarnant François Vidocq. Il était marié depuis 1970 à Michèle Cambon, avec qui il avait eu un fils, Alexandre Brasseur. Acteur à son tour, évidemment. Claude reposera aux côtés de son père, le comédien Pierre Brasseur, au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Nombreux hommages sur les réseaux sociaux

Immédiatement, les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux pour saluer une dernière fois le travail de cette figure du septième art. Sur Twitter, d'anciens partenaires de scène ont publié un message pour faire part de leur tristesse. À l'image de Jean-Paul Rouve, qui a qualifié d'« immense honneur » le fait d'avoir pu collaborer avec Claude Brasseur.

Sur Instagram, l'actrice Caroline Anglade a remercié le comédien en lui souhaitant de bonnes retrouvailles avec Jean Rochefort, Guy Bedos, Victor Lanoux et Danièle Delorme, avec qui il partageait l'affiche du célèbre film « Tous au Paradis ».

La Cinémathèque a également fait part de sa « grande tristesse » de voir partir l'acteur qui a « traversé 60 ans de cinéma français avec Carné, Franju, Renoir, Godard, Lautner, Pinoteau, Truffaut, Téchiné, Sautet, Breillat, Berri, Blier, Cabrera, Onteniente ou Yves Robert ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article